• Sponsors :

Cavillargues, Connaux, villages pittoresques

Publié, le : Sur Facebook
FavoriteLoading - Cet article dans votre bloc-notes

Fait partie de la région dite du Gard Rhodanien.

La présence d’ un trés beau dolmen atteste que Cavillargues est peuplé depuis la préhistoire. La civilisation romaine a laissé des traces visibles.

Au XIe siècle, le village dépend de la famille de Sabran, puis au XIVe siècle, de la famille de la Fare.

Cavillargues est situé au creux d’une vallée fertile arrosée par l’AUZIGUE. Village pittoresque : maisons anciennes, passages voûtés, inscriptions 17ème.

Etagé de 200 m d’altitude à 25 m, l’espace agricole de la vallée de la Tave est largement pris par la vigne qui produit un vin classé AOC Côtes-du-Rhône.

Le paysage s’enrichit par endroits de fruitiers, notamment vers Connaux et Tresques. Des villages qui s’accrochent aux pentes. Tresques. Saint-Pons-la-Calm. Saint-Geniès-de-Comolas, avec le Ventoux à gauche. Montfaucon, dont le château coiffe la butte au bord du Rhône, environnée d’arbres. Le bâti, cristallisé en villages, s’accroche toujours à des reliefs particuliers, avec deux cas de figures : – les villages et les bourgs sur les rebords de la vallée : Le Pin, Saint-Victor-la-Coste, Laudun, Saint-Laurent-des-Arbres

Les villages accrochés à des ressauts au cœur même du couloir de la vallée, délimitant souvent des paliers entre terrasses successives : Cavillargues, Saint-Pons-la-Calm, Gaujac, Connaux, Tresques, Saint-Paul-les-Fonts, Saint-Geniès-de-Comolas, Montfaucon.

À VOIR, À FAIRE…

Si les anciens remparts ont été détruits en 1793, les deux châteaux qui s’intégraient dans ces fortifications ont eux, été restaurés, le château de la Fare reconstruit en 1570 est doté d’une façade Renaissance et d’un escalier à vis, le château de Nicolay, construit à partir de 1590 est doté de deux tours rondes, d’un escalier à rampe et d’une porte monumentale datant de la Renaissance.
L’église date de 1861.
L’Ermitage de Saint-Sépulcre est une petite chapelle romane, récemment restaurée, qui fait encore maintenant l’objet de deux pèlerinages annuels

photo Château de Nicolay fin 16ème (M.H).

Ermitage Notre-Dame-du-Saint-Sépulcre 12ème (IMH); partie 19ème.

ZNIEFFZone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) VALLÉE DE LA TAVE : Quelques cultures et prairies ainsi que de nombreux moulins sont situés en bordure du cours d’eau.que franchissent plusieurs passages supérieurs. Des stations d’épuration sont implantées en aval de Tresques et du Pin. Des stations de pompage fonctionnent au niveau de la Bastide-d’Engras. A la hauteur de Saint-Laurent-la-Vernède, à plus de 2 km de sa source, la rivière de la Tave devient permanente. Elle est bordée par une végétation riveraine exubérante aimant les milieux frais et humides : aulnes , frênes, peupliers noirs , saules.., mais aussi par des taillis de chênes verts. Cette végétation est accompagnée de prairies et de cultures dont la présence rehausse la richesse et la diversité du paysage. La délimitation du site repose sur des critères liés à la végétation et aux activités humaines. La limite retenue englobe les ripisylves de la Tave et de deux affluents jusqu’au pont de la N86, ainsi que les zones naturelles riveraines du cours d’eau (prairies, boisement à la hauteur de la Bastide-d’Engras…), qui contrastent avec les vastes secteurs cultivés environnants. Richesse patrimoniale : Cette section de la Tave abrite quelques castors (Castor fiber) ; espèce protégée sur le plan national et inscrite sur le livre rouge des espèces menacées de France. La bibliographie existante ne mentionne pas d’autres éléments remarquables. Cependant, la nature du milieu (ripisylve, cours d’eau « naturel) suggère, par analogie avec d’autres zones, de procéder à des relevés de terrain afin de détecter la présence éventuelle d’espèces rares. Cette zone présente un intérêt écologique et paysager. Les formations arborescentes qui bordent la rivière contrastent avec la végétation xérophile qui caractérise la région méditerranéenne. Cette forêt-galerie, composée d’espèces originaires des régions tempérées, constitue une enclave biogéographique d’un grand intérêt écologique. Les ripisylves sont en effet des zones d’accueil et de refuge pour de nombreuses espèces animales et végétales parfois rares qui recherchent la fraîcheur et l’humidité ainsi que des zones de repos pour les oiseaux migrateurs. Cette vallée comporte notamment une belle futaie d’aulnes. Par ailleurs, elles forment une « zone tampon » protégeant le cours d’eau des milieux plus artificialisés et une « coupure verte » au sein de la plaine viticole. Elles interviennent aussi dans la stabilisation et la fixation des berges ainsi que dans la lutte contre l’érosion particulièrement lors des crues. Bibliographie – Source NOZERANT R.- Le Castor (Castor fiber), Situation et biotopes dans le Gard – B.M. O.N.C., n° 76. DDA – Schéma départemental de vocation piscicole et halieutique du Gard. Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux.

office de tourismeCAVILLARGUES fait partie de la communauté de communes du VAL DE TAVE

CAVILLARGUE |  CONNAUX  | GAUJAC |  LE PIN |  ST PAUL LES FONTS |  ST PONS LA CALM  [ TRESQUES

COMMUNES CONCERNÉES PAR CES UNITÉS DE PAYSAGE :

Aigaliers Argilliers Belvezet Bouquet Castillon-du-Gard Cavillargues Connaux Domazan Estézargues Flaux Fontarèches Fournès Gaujac La Bastide-d’Engras La Bruguière La Capelle-et-Masmolène Le Pin Lirac Montaren-et-Saint-Mediers Pougnadoresse Pouzilhac Rochefort-du-Gard St-Hilaire-d’Ozilhan St-Hippolyte-de-Montaigu St-Laurent-des-Arbres St-Laurent-la-Vernède St-Marcel-de-Careiret St-Maximin St-Paul-les-Fonts St-Pons-la-Calm St-Quentin-la-Poterie St-Siffret St-Victor-des-Oules St-Victor-la-Coste Serviers-et-Labaume Seynes Tavel Uzès Vallabrix Vallérargues Valliguières Vers-Pont-du-Gard

Cavillargues Connaux Gaujac La Bastide-d’Engras Laudun Le Pin Lirac Montfaucon Pougnadoresse Roquemaure St-Geniès-de-Comolas St-Laurent-des-Arbres St-Laurent-la-Vernède St-Marcel-de-Careiret St-Paul-les-Fonts St-Pons-la-Calm St-Victor-la-Coste Tresques

Bagnols-sur-Cèze Cavillargues Fontarèches Goudargues La Roque-sur-Cèze Lussan Sabran St-André-de-Roquepertuis St-André-d’Olérargues St-Laurent-la-Vernède St-Marcel-de-Careiret St-Pons-la-Calm Tresques Verfeuil

744 habitants
Mairie" MAIRIE : Le Tour de Ville 30330 CAVILLARGUES Tél : 04 66 82 02 51

 

icon-car.pngFullscreen-Logo
Connaux

chargement de la carte - veuillez patienter...

Connaux 44.092396, 4.594522

CONNAUX

Village pittoresque

(À partir de Nîmes : sortie autoroute A9 à Remoulins, direction Remoulins, puis vers Pont St Esprit au 1er rond-point.).

Une voie romaine est identifiée en provenance de Nîmes ou de Beaucaire via Remoulins qui traverse la vallée de la Tave à la sortie des bois de Saint-Victor-la-Coste entre les oppidums de Gaujac et de Laudun. Cet axe routier passe au cœur du village de Connaux puis franchit la Tave à hauteur de Tresques et poursuit son tracé en direction du nord. Cette voie est appelée localement “voie romaine de Lyon” mais aussi “route royale”.

À VOIR, À VISITER…

Vestiges préhistoriques et antiques : Station  néolithique de Tabion. Vestiges romains.

Eglise romane 12ème, fortifiée 14ème.

L’église, à l’intérieur du fort, de style romano byzantin dédiée à St Benoît fut certainement construite à la même période que celui-ci. Elle connue diverses transformations, on l’agrandie en ajoutant des allées latérales. En 1820 on dressa le clocher actuel. Des piliers s’affaissèrent, on construisit d’énormes piliers qui résistent au temps mais sont peu esthétiques. En 1820 on plaça la première cloche.En 1822  le conseil municipal décide la construction, au pied de la colline de Sarcin, du “lavoir des fontaines” dit aussi “lavoir du Crapaud”,  la présence de nombreux batraciens dans ce terrain humide favorisa cette dénomination.Au  sud du village un lavoir non abrité existait, près de l’actuelle bibliothèque. Il était appelé le “lavoir du Calvaire” en raison de la présence de la grande croix implantée à proximité. Depuis cette croix a été restaurée et se trouve dans le petit jardin à droite de l’entrée de l’église.

En 1783 on perça une porte au sud du fort, surmontée d’une horloge et le tout dominé par un magnifique campanile. Des volutes de fer forgé encerclent une cloche qui sonne toujours les heures.Au pied du campanile, la fontaine coule délicieusement. Elle est surmontée de la statue de Ceres. Cette statue a remplacé celle de Venus Genitrix trop provocante par son déshabillé, pour certains à cette époque.La première école se situait au rez-de-chaussée de la mairie,  elle fut déplacée dans ce qui deviendra l’ancienne gendarmerie avant d’être installée rue de la République

COMMUNES CONCERNÉES PAR CES UNITÉS DE PAYSAGE :

Aigaliers Argilliers Belvezet Bouquet Castillon-du-Gard Cavillargues Connaux Domazan Estézargues Flaux Fontarèches Fournès Gaujac La Bastide-d’Engras La Bruguière La Capelle-et-Masmolène Le Pin Lirac Montaren-et-Saint-Mediers Pougnadoresse Pouzilhac Rochefort-du-Gard St-Hilaire-d’Ozilhan St-Hippolyte-de-Montaigu St-Laurent-des-Arbres St-Laurent-la-Vernède St-Marcel-de-Careiret St-Maximin St-Paul-les-Fonts St-Pons-la-Calm St-Quentin-la-Poterie St-Siffret St-Victor-des-Oules St-Victor-la-Coste Serviers-et-Labaume Seynes Tavel Uzès Vallabrix Vallérargues Valliguières Vers-Pont-du-Gard

Cavillargues Connaux Gaujac La Bastide-d’Engras Laudun Le Pin Lirac Montfaucon Pougnadoresse Roquemaure St-Geniès-de-Comolas St-Laurent-des-Arbres St-Laurent-la-Vernède St-Marcel-de-Careiret St-Paul-les-Fonts St-Pons-la-Calm St-Victor-la-Coste Tresques

1611 habitants
Mairie" MAIRIE : Hôtel de Ville BP 6 30330 CONNAUX Tél : 04 66 82 00 12

http://www.connaux.fr/

FavoriteLoading - Cet article dans votre bloc-notes


Pour marque-pages : Permaliens.
Sponsors :

Les commentaires sont fermés