Le mardi 20 août 2019 . Bienvenue à Nîmes, dans le Gard

Nemausus.com

Nîmes. Le Gard. Où sortir ? Que voir, que faire ?

Sponsors :

Durfort-et-Saint-Martin-de-Sossenac, un village en circulade🖍

Sur Facebook
Loading😍 Cet article dans votre bloc-notes

Beau Village médiéval,

construit autour du château de Vibrac aux allures féodales, XVe et XVIe siècles, donjon du XIIe siècle (bien privé).

Le village de Durfort, classé Circulade Languedocienne de l’An Mille, trouve son origine autour de son donjon (classé Monument Historique) érigé par les Bermond « Princes et Satrapes » de Sauve, suzerains des Basses Cévennes.

Les ruines de son Eglise paroissiale Romane Saint Thomas de la Souche se situent en bordure de l’ancien chemin stratégique de Sauve à Anduze.

À VOIR, À VISITER…

Traces d’anciennes fortifications autour du village dans lequel se trouve Tour de Durfort 12ème, restaurée.

Vestiges préhistoriques: »culture de Fontbouisse » Culture néolithique et chalcolithique du Languedoc, qui fait suite au chasséen, et se développe entre le IIIe et le IIe millénaire;(2200-l800 av. J. C.). Essentiellement pastorale, elle connaît la première métallurgie du cuivre.

Ruines romanes de l’ancienne église paroissiale de St-Martin-de-Sossenac

Grotte protohistorique des Morts : Cette grotte se trouve sur le lieu-dit La Coste sur la rive droite du Tresfont à 250 m d’altitude.. Les vestiges datant du chalcolithique retrouvés dans la grotte sont conservés au Musée du Colombier d’Alès et au Muséum d’Histoire Naturelle de Nîmes. On y a retrouvé entre autres, le squelette quasi complet d’un mammouth de 7m de long et de5,50m de haut. Le  » mammouth de Durfort  » est exposé dans la galerie publique du Muséum d’Histoire Naturelle de Paris depuis 1885.

Anciennes mine de plomb et de zinc de la Pallière : Mines faisant partie de l’ensemble d’ industrie extractive des mines de Pallières. Les gisements à plomb argentifère et zinc de Durfort sont exploités au moins au 13e siècle. Au 18e siècle, ils le sont pour l’ alquifoux (galène cristallisée destinée à l’ émaillage) . 1839 : concessions de Lacoste (au sud de Cabane) et de la Grande Vernissière à des propriétaires locaux liés aux potiers d’ Anduze. Rachat vers 1855 par la Cie des Mines de Pallières mais démarrage assez lent. Four de grillage de la calamine construit en 1865. Sommeil jusqu’ à la reprise en 1901 par la Cie des Mines du Gard, à Durfort, qui construit une laverie à minerai et creuse plusieurs galeries. Déclin à partir de 1908, la laverie ferme en 1911, arrêt en 1914. Nouvelle et dernière reprise vers 1950 par la société de la Vieille Montagne, avec creusement d’ un puits, le minerai étant transporté à Saint-Félix-de-Pallières. Fermeture officielle en 1970. 1906 : 201 ouvriers à Lacoste, 74 à La Grande Vernissière ( Base Mérimée)

Anciennes filatures de soie du 19e, inscrites à l’inventaire des Monuments historiques.

Temple (1862) à double rang de tribunes.

COMMUNES CONCERNÉES PAR CES UNITÉS DE PAYSAGE :

Conqueyrac Durfort-et-Saint-Martin-de-Sossenac La Cadière-et-Cambo Quissac St-Hippolyte-du-Fort Sauve

Aigremont Anduze Boisset-et-Gaujac Boucoiran-et-Nozières Bragassargues Canaules-et-Argentieres Cardet Cassagnoles Durfort-et-Saint-Martin-de-Sossenac Lédignan Lézan Logrian-Florian Maruéjols-les-Gardon Massanes Massillargues-Attuech Ners Puechredon Quissac Ribaute-les-Tavernes St-Bénézet St-Jean-de-Crieulon St-Jean-de-Serres St-Nazaire-des-Gardies St-Théodorit Sauve Savignargues Tornac Vézénobres

345 habitants
Mairie" MAIRIE : chemin neuf 30170 DURFORT ET ST MARTIN DE SOSSENAC Tél : 04 66 77 50 56

http://www.mairie-durfort.fr/

« Lézan/Cassagnoles, sur les rives du Gardon moyen | Logrian-Florian / Massanes, entre plaine cultivée et garrigues »
Sponsors :