• Sponsors :

«Encres et collages ». Expo Alain Toussaint. 4, Barbier. Nîmes

Publié, le :
Alain Toussaint. 4 Barbier. Nîmes

4, Barbier est un espace de création regroupant des artistes porteurs de projets appuyés sur une réflexion collective. Il s’agit de projets à  » contraintes  » ( et non à thèmes ) proposés ponctuellement à un certain nombre d’artistes ( de 5 à 100 ) acceptant de jouer le jeu.

Les œuvres résultant de ces ludiques expérimentations n’auraient pu exister sans règles imposées, ni émaner d’un créateur solitaire. Mêlant l’intime à l’universel, elles sont surprenantes et imprévisibles, bien en dehors des clous… et cependant elles s’inscrivent totalement dans la temporalité.

Les ensembles regroupés partent ensuite  » en tournée «  du nord au sud de l’Europe dans les espaces du réseau  » Kanibal’hopox  » dont 4,Barbier fut un des fondateurs en 2008. Parallèlement, les collectifs partenaires sont régulièrement invités dans la galerie 4,Barbier à Nîmes, sous forme de « cartes blanches « .

Concernant le public, la volonté de 4,Barbier est de ne pas  » cibler « . En premier lieu, les visiteurs doivent être les artistes eux mêmes ( c’est un échange fondamental) et les amateurs d’art, ceux qui visitent discrètement mais régulièrement les musées et les galeries partout où ils se trouvent.

Du 15 février au 9 mars 2019

«Encres et collages » – Alain TOUSSAINT
Vernissage vendredi 15 février 18:30

« Les œuvres récentes d’Alain Toussaint expérimentent la fécondité du hasard, les potentialités des taches d’encre qui s’étalent sur le papier et à partir desquelles le peintre entame sa création . Le geste initial s’apparente à un coup de dé, le travail nécessite quant à lui une grande rigueur dans la préparation des outils et des supports, une concentration de tous les instants dès que l’encre jaillit et doit être dirigée, déployée, circonscrite, absorbée ou diluée.

Sur le plan visuel, les œuvres suggèrent parfois la calligraphie chinoise. Le spectateur est face à une multitude de signes parfois anthropomorphiques ou topographiques qui se déploient sur fond blanc, que chacun interprète, à la manière du fameux test de Rorschach, en fonction de sa propre subjectivité.
L’œuvre d’Alain Toussaint se parcourt des yeux longuement, elle suscite des cheminements multiples et invite à l’exploration sensible et poétique d’un espace qui s’anime et se déploie à mesure que nous y plongeons les yeux. » Martine Guillerm

  • La galerie est ouverte le jour du vernissage et sur RDV au N° 06 41 97 48 78. C’est aussi une vitrine éclairée tous les jours jusqu’à minuit.

Galerie/vitrine 4,Barbier, 4 rue Maubet Nimes

FavoriteLoadingCet article dans votre bloc-notes (4 apparaîtront sous le calendrier)
Lien pour marque-pages : Permaliens.
Sponsors :

Les commentaires sont fermés