Le lundi 22 juillet 2019 . Bienvenue à Nîmes, dans le Gard

Nemausus.com

Nîmes. Dans le Gard. Où sortir ? Que voir, que faire ?

Sponsors :

Exposition « Pompéi, … ». Musée de la romanité. Nîmes

Sur Facebook Exposition Pompéi. Nîmes
FavoriteLoading - Cet article dans votre bloc-notes

Exposition temporaire « Pompéi, un récit oublié ». L’incroyable tentative de sauvetage des habitants de Pompéi par la flotte romaine…

En 79 apr. J.-C., l’éruption du Vésuve entraîne la destruction de la ville de Pompéi. Pline le Jeune, qui était à Misène, décrit l’éruption dans deux de ses Lettres à Tacite : « Un nuage d’une taille et d’un aspect inhabituel… Sa forme rappelait celle d’un arbre et, plus exactement, celle d’un pin. Il se dressait comme un tronc gigantesque et s’élargissait dans les airs en rameaux ». Le Vésuve commence par déverser sur la ville et sur celles d’Herculanum et de Stabies, toutes proches, une énorme masse de scories volcaniques (en particulier de la pierre ponce). Pompéi est englouti sous une épaisse couche de matériaux éruptifs, jusqu’à 2,8 m de scories (lapilli) et quelque 1,8 m de cendres. À Herculanum, les dépôts de matériaux éruptifs atteignent plus de 20 m. Les habitants qui n’avaient pas pris la fuite trouvèrent la mort à la suite de l’écroulement de leurs maisons sous le poids des pierres ponces ou asphyxiés par les nuées ardentes.

À Misène, à la pointe nord du golfe de Naples, un jeune homme de 17 ans, Pline le Jeune, assiste à l’éruption et en rédigera trente ans plus tard le compte-rendu détaillé dans deux lettres à l’historien Tacite. Les vulcanologues donneront bien plus tard le qualificatif de plinéen à une éruption volcanique comme celle qu’il a décrite.

L’oncle du jeune homme, Pline l’Ancien, est un savant connu pour une gigantesque Histoire naturelle en 37 volumes (on lui doit aussi cette critique des excès gastronomiques de ses concitoyens : « Un cuisinier coûte plus cher qu’un triomphe »). Au moment de la catastrophe, il commande la flotte romaine qui mouille à Misène. Mû par la curiosité scientifique et par un sentiment d’humanité, il mourra asphyxié sur la plage de Stabies après avoir tenté avec ses navires d’apporter de l’aide aux habitants de Pompéi.

Du samedi 6 avril au dimanche 6 octobre 2019

L’exposition « Pompéi, un récit oublié » revient sur cet épisode méconnu, considéré aujourd’hui comme le premier cas documenté de sauvetage de civils de la part d’une force militaire. L’utilisation de la flotte navale dans cette occasion dramatique témoigne de l’absolue maîtrise que Rome avait acquis sur les mers, qui lui permit peu à peu d’imposer sa suprématie militaire, commerciale et culturelle sur l’ensemble du bassin méditerranéen.

HORAIRES. Tous les jours sauf mardi :

Du 5 nov au 31 mars : 10h00 à  18h00

  • Ouvert tous les jours : Du 1 avril. au 4 nov. : 10h00 à 19h00 – Dernière entrée une heure avant la fermeture
« Cartels des corridas. Féria de Pentecôte 2019 Nîmes | À la poursuite du lapin de Pâques. Nîmes »
Sponsors :