• Sponsors :

Gagnières, un autre ancien pays minier dans le Gard

Publié, le : Sur Facebook
FavoriteLoading - Cet article dans votre bloc-notes

Gagnières est un très beau village cévenol avec les hameaux médiévaux : des Salles, Chavagnac et la Rivière. Situé à la limite du Gard et de l’Ardèche, le village est niché dans un écrin de verdure au cœur d’une large vallée au paysage apaisant. Ancien centre minier.

Le mandement médiéval de Castillon, dont la vieille tour gardait l’ouverture sud de la vallée de la Ganière, devint Castillon-de-Courry sous la Révolution. Appelée Castillon de Ganière en 1841, amputée de Bessèges en 1857, renommée Gagnières en 1922 d’après le nom de la rivière modifié par les compagnies minières, séparée de Foussignargues en 1926, la commune a trouvé ses limites actuelles en 1972 lorsque Foussignargues est devenu un quartier de Bessèges.

À VOIR, À FAIRE…

Vestiges antiques : Domaine gallo-romain de Chavagnac : quelques traces de voie romaine.

En 1774, Gagnières compte 9 mines, galeries creusées dans des propriétés privées. Au XIXème siècle, l’exploitation devint industrielle.
Sept puits de 4 mètres de diamètre sont forés : le puits Parran, utilisé de 1870 à 1930 avec 810 m de profondeur il était l’un des puits des plus profonds d’Europe. Le puits de Lavernède, utilisé de1880 à 1926, 220 mètres de profondeur, il servait pour le pompage et la descente du matériel. Le puits du viaduc utilisé de 1880 à 1925, 350 mètres de profondeur, il servait pour l’exploitation. Le puits Thomas, 80 mètres de profondeur, était un puits d’aération. D’autre puits étaient aussi en service : le puits Sirodo, le puits Chavagnac, le puits Julien. Aujourd’hui, ne subsistent que quelques vestiges de cette activité : le bâtiment de la centrale électrique construit en 1910 à côté du puits Parran, les anciennes galeries à flnc de coteaux et du puits de Chavagnac. Le puits Sirodo et le puits Thomas ont été transformés en maison d’habitation. Tous les puits ont été mis en sécurité en 1972 et en 2005.
En ce qui concerne l’or, il y avait 120 personnes qui étaient employées en 1913.

LES MARCHÉS MERCREDI MATIN :

MarchésBagnols : Tout produit – Aramon : Tout produit – Codolet : Alimentaire – Collias : Alimentaire – Gagnières : Tout produit – Goudargues : Tout produit – La Grand-Combe : Tout produit – Lédignan : Tout produit – Mages (Les) : Tout produit – Manduel : Tout produit – Meynes : Tout produit – Poulx : Alimentaire – Quissac : Tout produit – Rodilhan : Tout produit – Saint-Géniès-de-Malgoirés : Alimentaire – Saze : Alimentaire – Sumène : Alimentaire & produits artisanaux – Valleraugue : Tout produits – Vauvert : Tout produits – Uzès : Alimentaire

Une rivière traverse Gagnières, la Ganière, affluent de la Cèze et longue de 27 kilomètres, dont 12 dans le département du Gard. Elle prend sa source à la Croix Rousse, après l’union de plusieurs ruisseaux sur la commune de Malons-et-Elze à 871 mètres d’altitude. C’est une rivière aurifère, ce qui a donné lieu à une activité minière au cours des temps. Des orpailleurs amateurs sillonnent toujours son cours à la recherche d’éventuelles pépites ou de paillettes d’or.

ZNIEFF Baignades : CÈZE, LUECH ET AUZONNET

RandonnéesCIRCUIT DE RANDONNÉE PÉDESTRE « SENTIER DE L’AVEN » : Longueur : 5 km

SENTIER DE LA CHAPELLE SAINT-SEBASTIEN

 office de tourisme Office de Tourisme Intercommunal « Cévennes Actives » : 50, rue de la République, 30160 Bessèges – Tél. : 04 66 25 08 60 BESSÈGES

COMMUNES CONCERNÉES : Bessèges |   Bordezac  [   GAGNIÈRES  |   Meyrannes  |   Peyremale  |   Robiac-Rochessadoule

1048 habitants
Mairie" MAIRIE : place de la Mairie 30160 GAGNIÈRES – Tél : 04 66 25 02 02
icon-car.pngFullscreen-LogoQR-code-logo
Gagnières

chargement de la carte - veuillez patienter...

Gagnières 44.307534, 4.129327

http://webmastergagnieres.wix.com/

FavoriteLoading - Cet article dans votre bloc-notes


Lien pour marque-pages : Permaliens.
Sponsors :

Les commentaires sont fermés