• Sponsors :

Goudargues, la Venise gardoise

Publié, le : Sur Facebook
FavoriteLoading - Cet article dans votre bloc-notes

Anciennement Gordanicus.

Les atouts du site sont tels que l’homme s’y est installé très tôt comme en témoignent plusieurs dolmens à découvrir dans les garrigues. Les origines du village de Goudargues, sur le site actuel, remontent à la fin du VIII ème siècle lorsque Guillaume d’Aquitaine neveu de Charlemagne y défait les hordes sarrasines. Il fait par la suite ériger un oratoire avec un petit cloître au lieu-dit Saint Michelet .
Quelques années plus tard Charlemagne fait édifier l’abbaye . C’est probablement de la fin du règne de Charlemagne que date la construction du deuxième cloître et de la chapelle romane primaire.
Perpendiculairement au flanc Est de l’église actuelle se trouve une salle voûtée en berceau du XIIème siècle, probablement l’ancien réfectoire, c’est aujourd’hui une salle qui accueille nombre d’activités culturelles.

Ses sources abondantes lui ont valu le surnom de « Venise Gardoise » et le village est traversé par un canal.

Vestiges préhistoriques et antiques : Station  néolithique néolithique de Toupian. Vestiges de l’âge du Bronze dans l’aven du Cloporte.

Vestiges gallo-romains.

Siège d’un cloître bénédictin dépendant de l’abbaye d’Aniane, fondé au 8ème et transformé en abbaye ; au 12ème, le monastère perdit le titre d’abbaye.

Seigneurie appartenant au 18ème à l’évêque de Riez et à son frère, le marquis de Lachau-Montauban.

À VOIR, À VISITER, À FAIRE…

Château de la Bastide d’Orniols, sur un rocher : donjon carré 1

3ème.

Ancien prieuré 8ème et 12ème : salle capitulaire (IMH).

Moulin à aubes. Moulin à huile du XVIIIe s. en état d’origine.

Lavoir du 19ème, connu pour sa grenouille en bronze.

Ce superbe lavoir, situé dans un village jouissant de nombreux autres éléments patrimoniaux, est l’exemple type du lavoir de village qui, bien avant l’eau courante dans les habitations, regroupait généralement une fois par semaine les femmes pour la lessive. Dans certains village, les lavandières étaient professionnelles, et elles étaient parfois appelées bugadières, les bugades correspondant aux journées de lessive. Le lavoir devenait de ce fait un lieu social où s’échangeaient informations, et parfois ragots. On construisait les lavoirs soit sur les rives d’un cours d’eau, soit à l’aval d’une source.

Eglise abbatiale romano-byzantine 12ème : nef unique, abside (IMH), choeur 12ème; Vestiges d’une chapelle votive 12ème.

Ruines de l’ancienne abbaye bénédictine 9ème/12ème.  Notre-Dame-de-Goudargues 9ème/ 12ème : vestiges carolingiens 8ème.

Chaque 15 août, les terrasses des cafés sont descendues dans le canal. Les estivants sont invités à un apéro les pieds dans l’eau ! Pour la sieste qui suit, il vaut mieux penser à remonter !

LES MARCHÉS MERCREDI MATIN :
Bagnols : Tout produit – Aramon : Tout produit – Codolet : Alimentaire – Collias : Alimentaire – Gagnières : Tout produit – GOUDARGUES : Tout produit – La Grand-Combe : Tout produit – Lédignan : Tout produit – Mages (Les) : Tout produit – Manduel : Tout produit – Meynes : Tout produit – Poulx : Alimentaire – Quissac : Tout produit – Rodilhan : Tout produit – Saint-Géniès-de-Malgoirés : Alimentaire – Saze : Alimentaire – Sumène : Alimentaire & produits artisanaux – Valleraugue : Tout produit – Vauvert : Tout produit – Uzès : Alimentaire

 

AUTOUR DU SAINT-MICHELET : Axe naturel d’échanges et de circulation, la vallée de la Cèze est un lieu idéal d’implantation et de développement villageois. La plupart des villages ont été créés au Moyen-Âge (xe-xiie siècle). Le site du Saint-Michelet offre une palette végétale variée, caractéristique du monde méditerranéen. Cette richesse floristique est à l’origine du sentier que vous allez découvrir, avec des essences connues mais aussi des plus surprenantes. Espaces boisés, terres agricoles et villages y composent un beau paysage équilibré. En matinée, durée 2h30. Inscription : RENE 30 – Itinéraire Cèze – 04 66 82 30 02 – 06 75 20 40 93

D’avril à septembre, le Conseil général du Gard vous propose de partir à la découverte des milieux naturels gardois, grâce aux Escapades nature. Sentier des capitelles, oiseaux de garrigue ou de Camargue, forêt de Méjannes-le-Clap, rivières, étangs et marais, pastoralisme en Causses, contes en plein air… Plus de 80 sorties guidées vous sont proposées en 2009. Vous serez accompagné(e) s par des spécialistes de terrain, agents du Conseil général du Gard ou membres d’associations. Avec les Escapades nature, conçues pour tous les publics… famille ou amis, petits et grands marcheurs, en journée ou en soirée…

Ces sorties, entièrement gratuites, sont prévues pour des groupes de 15 à 20 personnes. Votre inscription est donc obligatoire. Pour y participer appelez le numéro de téléphone indiqué pour la ou les Escapades que vous avez choisie(s). Lors de votre inscription, tous les détails vous seront donnés sur l’animation choisie : heure, durée, lieu de rendez-vous, informations pratiques…

BERNIS – COLLIAS – VAUVERT – ST-LAURENT-D’AIGOUZE – ST-GILLES- STE-ANASTASIE – (PONT-ST-NICOLAS) – GOUDARGUES – LAUDUN – MASILLARGUES-ATTUECH – ST-DIONIZY – AUJAC – LIOUC – MÉJANNES-LE-CLAP – SUMÈNE – BLANDAS

Goudargues est plus qu’une destination, c’est le point de départ idéal pour toute une série de balades vers, la forêt et la Chartreuse de Valbonne, les cascades du Sautadet et le village de La Roque, les gorges de la Cèze et ses magnifiques petits villages Saint André de Roquepertuis, Montclus, plus loin Aiguéze et son village médiéval, les gorges de l’Ardèche, l’aven d’Orgnac les contreforts des Cévennes en un mot toute une région à découvrir.

ZNIEFFZone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) RIPISYLVE DE LA BASSE VALLEE DE LA CÈZE : Les berges de la rivière sont le siège d’activités touristiques ou économiques. Plusieurs seuils, quatre barrages importants, et plus d’une dizaine de passages supérieurs franchissent la Cèze. Un grand nombre de stations de pompage fonctionnent à proximité de la riviere. Les rives sont tres fréquentées en été notamment pour la baignade, sur des sites localisés. Le camping et les sports de loisirs (pêche, canoé-kayak) se
développent tout au long du cours d’eau.  A la sortie des gorges de la Cèze, sur près de 40 km entre Montclus et Chusclan, la Cèze serpente lentement dans une plaine agricole. Sur les berges, à hauteur des nombreux méandres, la riviere dépose limons, sables et graviers. Une végétation riveraine exubérante aimant les milieux frais et humides ; frênes, peupliers, aulnes , saules, ormes . bordent le cours d’eau. Cette ripisylve peut atteindre plusieurs dizaines de metres de large, jusqu’à 200 m en des points localisés : le Plan à la ROQUE-SUR-CÈZE, la Grange Coste… La délimitation du site est claire. La limite retenue englobe la ripisylve et les grèves de la Cèze, qui contrastent avec les cultures, les plantations et les lieux urbanisés environnants. Elle exclut les espaces les plus artificialisés (cultures, habitations…). La limite amont correspond à la sortie des gorges et la limite aval au passage à des berges plus artificialisées où la ripisylve présente un moindre développement.. Richesse patrimoniale : Cette section de la Cèze abrite des castors ; espece protégée sur le plan national et inscrite sur le livre rouge des espèces menacées de France. Chez les oiseaux, le Faucon hobereau , protégé sur le plan national et inscrit sur le livre rouge des especes menacées de France, niche dans le périmetre. Cette zone présente un intérêt écologique et paysager.  Les formations arborescentes qui bordent les cours d’eau contrastent avec la végétation xérophile caractéristique des régions méditerranéennes. Ce biotope est composé d’espèces originaires des régions tempérées et constitue une enclave biogéographique d’un grand intérêt écologique. Les ripisylves sont des zones d’accueil et de refuge pour de nombreuses espèces animales et végétales parfois rares qui recherchent la fraicheur et l’humidité ainsi que des lieux de repos pour les oiseaux migrateurs. Par ailleurs, représentant l’interface entre la riviere et les zones riveraines, les ripisylves forment une zone « tampon » qui isole le cours d’eau des milieux plus artificialisés ainsi qu’une « coupure verte » au sein de la plaine agricole. La végétation concourt à la stabilisation et à la fixation des berges ce qui limite l’érosion, particulierement lors des crues. Enfin les cascades du Sautadet, en aval de Roque-sur-Ceze embellissent le paysage.  Bibliographie – Source BOUSQUET G., ANOTTA J.P., – C.O.GARD – Communications orales. NOZERANT R. – Le Castor (Castor fiber), Situation et biotopes dans le Gard, B.M. O.N.C., n°76. DDAF – Schéma départemental de vocation halieutique et piscicole du Gard. Maîtrise d’ouvrage : Ministere de l’Environnement Matrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maitrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maitrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux et de l’Environnement (IARE montpellier)

Office de Tourisme de Valcèzard 4, Route de Pont St Esprit 30630 GOUDARGUES

Horaires d’ouverture: Octobre à Mai: du lundi au vendredi de 9h-12h et de 14h-17h30 le samedi 9h-12h Mai, Juin, Septembre: du lundi au vendredi de 9h-12h et de 14h-18h00 le samedi 9h-12h Juillet, Août: du lundi au samedi de 9h-13h et de 15h-19h00 le dimanche de 9h-13h  – http://www.tourisme-ceze-ardeche.com

Fait partie de la Communauté de Communes de VALCÈZARD

( Mairie : Goudargues – Horaires d’ouvertures : Lundi/Mardi/Jeudi de 9h à 12h et 16h à 18h Mercredi de 9h à 12h vendredi de 9h à 12h et 14h à 17h )

AIGUÈZE   |   CARSAN   |   CORNILLON  |  GOUDARGUES  |  MONCLUS  |  LE GARN  |  LAVAL-SAINT-ROMAN  |  ST-ANDRÉ-DE-ROQUEPERTUIS  |  LA-ROQUE-SUR-CÈZE  |  SALAZAC  |  ST-CHRISTOL-DE-RODIÈRES  |  ST-LAURENT-DE-CARNOLS  |  ST-MICHEL-D’EUZET  |  ST-JULIEN-DE-PEYROLAS  |  ST-GERVAIS  |  ST-PAULET-DE-CAISSON

COMMUNES CONCERNÉES PAR CES UNITÉS DE PAYSAGE :

Cornillon Goudargues Issirac La Roque-sur-Cèze Sabran St-André-de-Roquepertuis St-Gervais St-Laurent-de-Carnols St-Michel-d’Euzet Verfeuil

Bagnols-sur-Cèze Cavillargues Fontarèches Goudargues La Roque-sur-Cèze Lussan Sabran St-André-de-Roquepertuis St-André-d’Olérargues St-Laurent-la-Vernède St-Marcel-de-Careiret St-Pons-la-Calm Tresques Verfeuil

1014 habitants
MAIRIE : 30630 GOUDARGUES  – Tél : 04 66 82 20 69
icon-car.pngFullscreen-Logo
Goudargues

chargement de la carte - veuillez patienter...

Goudargues 44.215107, 4.468349

http://www.goudargues.fr/

FavoriteLoading - Cet article dans votre bloc-notes


Lien pour marque-pages : Permaliens.
Sponsors :

Les commentaires sont fermés