Le jeudi 27 juin 2019 . Bienvenue à Nîmes, dans le Gard

Nemausus.com

Nîmes. Dans le Gard. Où sortir ? Que voir, que faire ?

Sponsors :

La Capelle-et-Masmolène, son étang

Sur Facebook
FavoriteLoading - Cet article dans votre bloc-notes

Village pittoresque (SI) sur les rives de l’Alzon et de la Vevre.

Situé sur le passage d’une ancienne voie romaine.

Château et village inscrits à l’inventaire des Sites Pittoresques du Département du Gard. Les deux agglomérations forment une seuls commune depuis 1814.

Ces bourgs réunis doivent leur existence aux religieux de Saint-Benoît qui vinrent assécher l’étang de la Capelle en 1810. La Capelle (Cappelca en 1255), avec son château féodal du XIIe siècle admirablement restauré en résidence principale, fut la résidence d’été des Évêques d’Uzès jusqu’à la Révolution.

Masmolène (Mommolena en 1121), petite église et nom d’homme germanique, Munmmolenus, avec son donjon, dernier vestige du seigneur Adelard, voit sa chapelle romane (1044) en cours de restauration par un comité de sauvegarde. Ces deux bourgs distants de 800 m sont décrochés sur une colline boisée, séparés par un amas de rochers de grès et de quartzites qui attirent de nombreux visiteurs par leur sauvage beauté.

À VOIR, À VISITER, À FAIRE…

La Chapelle de la Tour, chapelle Saint-Pierre telle que nous la connaissons aujourd’hui, est un monument complexe et attachant. Sur près de mille ans, plus de dix épisodes de constructions, destructions, reconstructions se succèdent. Elle n’a donc pas toujours été telle que nous la voyons aujourd’hui. (Voir schéma en bas de page).

Lors de son édification, au XIème siècle, elle est de style roman et orientée est/ouest vers l’étoile Spica de la constellation de la Vierge où s’est concentré un rare regroupement de planètes en 949, 1008, 1057. Ce signe du ciel s’estompera peu à peu.
Construite à cheval sur la crête rocheuse qui devait abriter un sanctuaire préchrétien, sa position de montagne du milieu : monsmediolanum => mon molena, de borne probable entre peuples gaulois, en fait un lieu propice au sacré.

Etang de pêche : La truite et la carpe côtoient les carnassiers comme le brochet et le sandre. Deux cannes autorisées pour la truite, trois pour les autres poissons. Espaces pique-nique et barbecue. Tarif à la journée.

Randonnée ARPAILLARGUES dans le Gard

Randonnée et visite guidée en été : Autour du petit Coucouyon » Entre La Capelle et Masmolène, un sentier serpente à travers les blocs de rochers aux allures étranges qui servent de promontoires pour admirer le panorama sur la plaine environnante et mieux comprendre l’histoire de ces deux hameaux. Rendez-vous : 9 h devant l’église de la Capelle Équipement : chaussures de marches (style basket indispensable), chapeau, boisson Longueur : 5 Km – Durée : 2 heures. Renseignements : 04 66 22 68 88

ZNIEFFZone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) : L’ETANG :

Ces prairies sont pâturées une grande partie de l’année par les taureaux d’une manade. Cette dépression est située au sud-est de la capelle-et-Masmolène. Il s’agit d’un vaste espace marécageux immergé temporairement. Des prairies plus ou moins humides et des étendues de roselières composent le paysage.

Richesse patrimoniale :

1 – Faunistique :

Ce milieu accueille des oiseaux rares, spécifiques des zones humides, protégés sur les plans national et/ou européen et inscrits sur le livre rouge des espèces menacées de France : le Busard des roseaux – le Butor étoilé , en forte régression depuis le XIXe siècle (population française estimée à 320 couples) – l’Alouette lulu – la Locustelle luscinoïde , en forte régression sur l’ensemble du territoire – le Phragmite des joncs – le Chevalier guignette et enfin des espèces uniquement inscrites sur le livre rouge : Sarcelle d'été la Sarcelle d’été

– la Bécassine des marais (, en nette régression sur l’ensemble du territoire.

2 – Floristique :

colchicum neapolitanumLa flore comprend une espèce protégée sur le plan national, inscrite sur le livre rouge de la flore menacée de France et peu répandue dans le département : colchicum neapolitanum.

Outre la présence d’espèces rares et protégées, ce site offre un intérêt écologique.

Les zones humides, en régression en France et dans la Communauté Européenne, accueillent d’une manière générale une flore et une faune spécifiques souvent rares.

L’étang de la capelle est une des rares zones humides intérieures du département ; l’avifaune nicheuse y est très riche ; c’est également un lieu de passage pour les oiseaux migrateurs et hivernants.

Bibliographie – Source ARNASSANT S. – Association pour la Connaissance et la Conservation des Milieux Naturels – Nîmes – Communication orale. BOUSQUET G. – C.O.GARD – Communications orales. BULLETIN DU CENTRE ORNITHOLOGIQUE DU GARD – n° 2. LEBRAU C., GILBERT O. – La Cistude, Nîmes – Communication orale. Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux et de l’Environnement (IARE montpellier)

ZNIEFFZone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) SOURCE DE L’ALZON : 34 Ha.

Il n’existe aucune trace notable d’activité humaine aux alentours de la source.

Photo Agence FOLLEA- GAUTIER:

L’Alzon prend sa source à l’ouest de Masmolène dans le pays uzèchois. Une végétation luxuriante de type ripisylve, aimant les milieux frais et humides : peupliers noirs et blancs, saules, ormes, ronces , cornouillers sanguins, chèvrefeuilles , joncs … occupe l’espace. Cette végétation est accompagnée d’espaces restreints plus ouverts composés de friches et de prairies humides dont la présence rehausse le caractère naturel, la richesse et la diversité du paysage.

La délimitation du site est claire. La limite retenue englobe les ripisylves de l’Alzon et du ruisseau de Coulorgues qui contrastent nettement avec les cultures environnantes..  La bibliographie existante ne révèle pas la présence d’espèces rares ou intéressantes, notamment chez les oiseaux et les plantes. Cependant, de par ses caractéristiques (ripisylve dense, zone humide), ce biotope est susceptible d’abriter de telles espèces qu’il conviendrait de rechercher.

Peuplier blancCette zone offre un intérêt écologique. Les formations arborescentes qui bordent les cours d’eau contrastent avec la végétation xérophile caractéristique en région méditerranéenne. Cette forêt-galerie, composée d’espèces originaires des régions tempérées, constitue une enclave biogéographique d’un grand intérêt écologique.

Cette formation comporte ici une belle futaie de Peuplier blanc. Les ripisylves sont des zones d’accueil et de refuge pour de nombreuses espèces animales et végétales qui recherchent la fraîcheur et l’humidité.

Bibliographie – Source BOUSQUET G., ANOTTA J.P. – C.O.GARD- Communication orale. Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux et de l’Environnement (IARE montpellier)

office de tourismeL’OFFICE DE TOURISME DES COMMUNES DE L’UZÈGE : Office de Tourisme d’Uzès et de l’Uzège Chapelle des Capucins – BP 13129 – 30703 Uzès Cedex Tél. +33 4 66 22 68 88 – Fax +33 4 66 22 95 19 UZÈS

Horaires d’ouverture : Horaires d’été, du 1er juin au 30 septembre : du lundi au vendredi de 9h à 18h (19h en juillet et août). Samedi, dimanche et jours fériés de 10h à 13h et de 14h à 17h. Horaires d’hiver, du 1er octobre au 31 mai : du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 18h. Samedi de 10h à 13h, fermé le dimanche Fermé le 1er novembre, le 11 novembre, le 25 décembre, le 1er janvier, le 1er mai et le 8 mai.

Aigaliers . Arpaillargues-Aureilhac . Blauzac . Flaux. La Capelle-Masmolène . Montaren-St Médiers . St Hippolyte-de-Montaigu . St Maximin . St Quentin-la-Poterie . St-Siffret . St Victor-des-Oules . Sanilhac-Sagriès . Serviers-et-Labaume . UZÈS . Vallabrix

COMMUNES CONCERNÉES PAR CES UNITÉS DE PAYSAGE :

Aigaliers Argilliers Belvezet Bouquet Castillon-du-Gard Cavillargues Connaux Domazan Estézargues Flaux Fontarèches Fournès Gaujac La Bastide-d’Engras La Bruguière La Capelle-et-Masmolène Le Pin Lirac Montaren-et-Saint-Mediers Pougnadoresse Pouzilhac Rochefort-du-Gard St-Hilaire-d’Ozilhan St-Hippolyte-de-Montaigu St-Laurent-des-Arbres St-Laurent-la-Vernède St-Marcel-de-Careiret St-Maximin St-Paul-les-Fonts St-Pons-la-Calm St-Quentin-la-Poterie St-Siffret St-Victor-des-Oules St-Victor-la-Coste Serviers-et-Labaume Seynes Tavel Uzès Vallabrix Vallérargues Valliguières Vers-Pont-du-Gard Aigaliers Arpaillargues-et-Aureillac Aubussargues Blauzac Flaux La Capelle-et-Masmolène Montaren-et-Saint-Mediers St-Hippolyte-de-Montaigu St-Quentin-la-Poterie St-Siffret St-Victor-des-Oules Serviers-et-Labaume Uzès Vallabrix

376 habitants
Mairie" MAIRIE : route de masmolène 30700 LA CAPELLE ET MASMOLÈNE  – Tél : 04 66 37 32 40
icon-car.pngFullscreen-LogoQR-code-logo
La Capelle-et-Masmolène

chargement de la carte - veuillez patienter...

La Capelle-et-Masmolène 44.051314, 4.528160

http://www.lacapelle-masmolene.fr/

« Aigaliers, village pittoresque et son église romane | Montaren-et-Saint-Mediers, la combe de Labaume »
Sponsors :

Ceci devrait vous intéresser...

Bienvenue à Nîmes et dans le Gard.

logo Nemausus.com NEMAUSUS.com est un site axé sur les sorties à faire à Nîmes et plus largement dans le Gard. Vous y trouverez les programmes du cinéma à Nîmes, les spectacles, concerts, représentations théâtrales un peu partout dans le département. Sans oublier les fêtes de village, les marchés divers, les vide-greniers,... En dehors de cet agenda, des pages présentent le Gard : des Cévennes à la Méditerranée en passant par la garrigue et les pentes du Rhône jusqu'à la Camargue.

Chaque commune du département y est succintement présentée... Bonne visite.