Le dimanche 25 août 2019 . Bienvenue à Nîmes, dans le Gard

Nemausus.com

Nîmes. Le Gard. Où sortir ? Que voir, que faire ?

Sponsors :

La plaine de la Costière sur l’ancien Lit du Rhône🖉

Sur Facebook
Loading😍 Cet article dans votre bloc-notes

Plaine, Zone tampon entre Garrigues et Camargue

L’ensemble le moins étendu des grands paysages du Gard La Costière correspond à l’ancien lit du Rhône qui a formé une vaste plaine en y déposant des matériaux grossiers à la fin de l’ère Tertiaire, essentiellement des galets, qu’on appelle localement le gress.

L’IRRIGATION

L’essentiel de la plaine est aujourd’hui cultivé en vigne, seule culture capable de résister au drainage impitoyable imposé par les sols dominants de galets. Les travaux d’irrigation entrepris depuis les années soixante par la CNABRL (Compagnie nationale d’aménagement du Bas-Rhône-Languedoc) ont créé de nouveaux paysages, plus cloisonnés où les fruitiers sont apparus, protégés par les haies brise-vent. À l’ouest, le Vistre, qui draine discrètement la plaine de la Costière, prend plus d’importance. Entre Vauvert et Aimargues, il dessine une plaine plus humide, tournée vers le sud, qui rejoint celle du Vidourle et marque le seuil de la Camargue des marais développée autour d’Aigues-Mortes.

VERS LA CAMARGUE…

Dans sa limite sud-ouest, d’autres paysages se dessinent à la faveur du rebord de la Costière, qui matérialise le basculement sur la plaine immense de la Camargue : les reliefs s’assouplissent, des vues dominantes s’ouvrent, des villes composent des sites bâtis remarquables, comme Bellegarde ou St-Gilles.

Autour de Générac et Beauvoisin, et jusqu’à Vauvert, les reliefs du rebord de la costière s’accentuent encore et s’épaississent en collines et en puechs (Puech de Dardaillon, à 146 m d’altitude), et les sols rouges sombres plus épais, alimentés en eau par l’irrigation, deviennent favorables à d’autres cultures, notamment vergers et céréales, tandis que des vues dominantes s’ouvrent vers Nîmes et la plaine de la Costière.

On distingue au final 3 unités de paysage

1 LA PLAINE DE LA COSTIÈRE

La Plaine de la Costière dans le GardEtirée en contrebas de la garrigue Nîmoise, la plaine de la Costière forme une sorte de marche rectangulaire qui s’allonge sur une trentaine de kilomètres entre le rebord de la vallée du Gardon (Meynes) et celui de la plaine du Vistre (Vauvert). Elle domine la plaine de la Camargue au sud-est. Elle est drainée par le Vistre, qui y prend sa source et qui sépare aujourd’hui la plaine proprement dite, à dominante agricole, du pied du coteau des garrigues, davantage pris par le développement de l’urbanisation de Nîmes.

COMMUNES CONCERNÉES :  AUBORD |  BEAUCAIRE |  BEAUVOISIN  |  BELLEGARDE  |  BERNIS |  BEZOUCE |  BOUILLARGUES  |  CAISSARGUES  |  COMPS  |  GARONS  |  GÉNÉRAC  |  JONQUIERES-ST-VINCENT   |  LANGLADE  |  LÉDENON  |  MANDUEL  |  MARGUERITTES   |  MEYNES  |  MILHAUD  |  MONTFRIN   |  Nîmes   |  REDESSAN   |  RODILHAN  |  ST-GERVASY  |  ST-GILLES  |  UCHAUD  |  VAUVERT  |   VESTRIC-ET-CANDIAC

2 LES COTEAUX DE LA COSTIÈRE

Les Coteaux de la Costière dans le GardLe rebord de la Costière s’allonge sur près de 40 kilomètres entre Beaucaire et le sud de Vauvert, en passant par Bellegarde et St-Gilles. Il marque le basculement de la plaine des Costières, au pied de Nîmes, sur le delta de la Camargue.

COMMUNES CONCERNÉES : BEAUCAIRE   |  BEAUVOISIN   |  BELLEGARDE  |  FOURQUES   |  GENERAC  |  LE CAILAR   |  ST-GILLES   |  VAUVERT

3 LA PLAINE DU VISTRE ET DU VIDOURLE

Pline du Vistre et du Vidourle dans le GardÀ la hauteur de Vauvert, le Vistre infléchit sa course vers le sud et prend une direction parallèle au Vidourle pour gagner la mer. De Gallargues/Mus/ Vergèze/Codognan au nord à Saint-Laurent-d’Aigouze au sud, les deux fleuves forment une plaine qui préfigure, par ses platitudes et sa lumière plus vive, la Camargue

COMMUNES CONCERNÉES : AIGUES-VIVES   |  AIMARGUES   |  CODOGNAN   |  GALLARGUES-LE-MONTUEUX   |  LE CAILAR   |  MUS   |  ST-LAURENT-D’AIGOUZE  |  VAUVERT   |  VERGEZE  |  VESTRIC-ET-CANDIAC

LIEUX DE PÊCHE DANS LE GARD – CARTE

MILIEUX AQUATIQUES DE PREMIÈRE CATÉGORIE PISCICOLE (Peuplement piscicole comportant des salmonidés)

Le Chassezac, la Cèze et l’Homol, en amont de la queue de la retenue de Sénéchas;
Le Luech.
La Gagnière, avant son entrée dans le département de l’Ardèche, et le ruisseau des Thomasses ou Abeau.
La Vionne, la Tave, en amont du pont de la ligne de chemin de fer de Roquemaure à Bagnols sur Cèze.
Le Gardon d’Alès et le ruisseau d’Andorge, en amont de leur confluent.
Le Galeizon et le ruisseau de Salandre, en amont de leur confluent;
Le Gardon de Mialet, en amont du Pont des Abarines (chemin départemental 50).
Le Gardon de Saint Jean en amont du barrage de la Brasserie (face à l’intersection du chemin départemental 907 et du chemin départemental 260).
le Brion et le Boisseson, en amont du pont de la voie ferrée d’Anduze à Saint Jean du Gard.
La Salendrinque, en amont du pont de fer de Lasalle.
La Dourbie, le Trévezel et le lac des Pises.
L’Hérault et l’Arre, en amont de leur confluence.;
La Vis, en amont de sa confluence avec l’Hérault.
Le Rieutord et l’Elbes en amont de leur confluence.
Le Vidourle, en amont du pont submersible de Mandiargues.
L’Aiguèze et le Moze (affluents de la basse Ardèche.
ainsi que les affluents et sous-affluents des cours d’eau ou portions de cours d’eau désignés ci-dessus.

icones pêche LES COURS D’EAU DANS LE GARD

Fédération du Gard pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique 34, rue Gustave Eiffel – ZAC de Grézan – 30034 NIMES Cedex 1
MILIEUX AQUATIQUES DE SECONDE CATÉGORIE PISCICOLE
(Peuplement piscicole comportant des cyprinidés et des carnassiers)
• Tous les cours d’eau, plans d’eau et canaux non classés en 1ère catégorie piscicole.

DOMAINE PUBLIC FLUVIAL (2nde catégorie) le Rhône, le Petit Rhône et leurs dépendances (lônes, bras morts).

l’Ardèche, en aval de Pont d’Arc, le Lauzon, lot n°1.

la Cèze en aval de la Combe de Carmignan.

Le Gardon, en aval de l’ancien bac de Comps.

Le canal du Rhône à Sète et le bras de l’écluse de Saint Gilles.

DOMAINE MARITIME
Les canaux et portions de cours d’eau ci-dessous sont soumis à la réglementation maritime :
Le Vidourle, en aval du seuil de Terre de Port (commune de Saint Laurent d’Aigouze).

Sources et remerciements : Direction régionale de l’environnement du Languedoc-Roussillon ( Fondements, Organisation Unités de paysage ) – Agence FOLLEA – GAUTIER ( Illustrations photographiques) – Le Quid – Larousse ( Généralités historiques) – Direction des Affaires Sanitaires et Sociales Départementales du Gard ( Etude le la qualité de l’eau) – Le Parc des Cévennes – Ministère de l’Ecologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire Languedoc-roussillon. (Description des Znieff) – Conseil Général du GARD – Nîmes Métropole.

icones pêche LIEUX DE BAIGNADE DANS LE GARD : Carte de la qualité de l’eau dans le département à partir des prélèvements effectués par la Direction des Affaires Santaires et Sociales Départementales du Gard.

QUALITÉ DE L’EAU DE BAIGNADE 2018 Classement selon la directive 2006/7/CE

« La châtaigne | Le Gard rhodanien bord du Rhône à la Camargue »
Sponsors :