Le lundi 22 juillet 2019 . Bienvenue à Nîmes, dans le Gard

Nemausus.com

Nîmes. Dans le Gard. Où sortir ? Que voir, que faire ?

Sponsors :

Laudun, et le camp de Caesar sur la vallée du Rhône

Sur Facebook
FavoriteLoading - Cet article dans votre bloc-notes

Occupation dès le néolithique.

À VOIR, À FAIRE :

LE PLATEAU DU CAMP DE CAESAR : (vaste oppidum avec de nombreux vestiges. L’agglomération protohistorique et romaine dite « Camp-de-César », d’une superficie de 18 hectares, est implantée en bordure orientale du vaste plateau de Lacau. Le Camp-de-César fut occupé pendant plus de 1000 ans et il raconte l’histoire des anciennes communautés méditerranéennes.Visites guidées 04 66 79 34 93 ) occupait une position stratégique dans la vallée du Rhône et portait « Laudunum », place forte gauloise tombée sous la domination romaine.

La cité domine la vallée du Rhône qui fut un axe de communication privilégié des sociétés antiques du sud de la gaule.

Au 16ème, I’amiral de Coligny détruisit les châteaux de Laudun et de Bord. Baronnie appartenant aux Joyeuse, puis aux Guise.

La période médiévale regroupe certains monuments phares tels que l’église Notre-Dame-la-Neuve de style gothique méridional (XIVe siècle) et le château de Lascours, vaste résidence des seigneurs de Laudun.

Quelques chapelles romanes parsèment également le terroir.

La Renaissance a laissé quelques belles façades classiques, dont celles de l’Hôtel de Ville et du château de Lascours.

La chapelle des Pénitents Blancs (XVIIe siècle) s’inscrit aussi dans cette grande période de l’histoire de l’art.

Enfin la commune est très riche grâce à son patrimoine industriel, depuis l’aqueduc de Balouvière (XIXe siècle), véritable et curieuse copie de taille réduite du Pont du Gard, jusqu’au port de L’Ardoise, vaste espace en bordure du Rhône ayant donné très tôt dans l’histoire, un des premiers relais de navigation sur le fleuve.

De nombreux ponts, lavoirs, moulins témoignent également d’une vie intense sur le territoire de Laudun-L’Ardoise à cette époque.

Moulin de la Ramière  : moulin à farine médiéval situé sur le cours d’eau de la Tave, associé à un moulin à huile de la fin du XVIIIe s.

De la garrigue couverte d’essences méditerranéennes aux rives du Rhône, des vallées où coule l’eau des collines à la plaine où poussent les vignes, c’est une diversité étonnante qui s’offre aux yeux des promeneurs, qui peuvent aussi rencontrer une faune et une flore abondante et variée. Adossée à un grand plateau calcaire la commune occupe une plaine féconde plantée en célèbres vignobles.

Elle est formée de deux parties séparées, le bourg principal et le hameau de L’Ardoise qui, au bord du Rhône, abrite un port et une zone industrielle en pleine expansion.

Fière de son passé, la ville continue sa marche dans le monde moderne en accueillant les industries, les services, les activités sportives, la culture et le vin.

LES MARCHÉS    LUNDI MATIN :
Alès: Tout produit – AIigues-Vives : Alimentaire – LAUDUN : Tout produit – Montfaucon : Alimentaire – St-Laurent-d’Aigouze : Tout produit – St-Victor-la-Coste : Tout produit – Vallabrègues : Tout produit

Parcours de santé dans le Gard PARCOURS DE SANTÉ :

MINI PARCOURS DE SANTÉ DE LAUDUN-L’ARDOISE : Square de Waldons – Longueur : 100 m

ModelismeMODÉLISME : PLATEFORME D AEROMODELISME

Piscine PISCINE MINICPALE

BasketTir arcBASKET : ESPACE Stade de Parden

– EQUITATION : Centre équestre  » La Licorne – Poney club

TennisPiscineTir arcTENNIS – PISCINE -TIR À L’ARC: ESPACE SORTIF LE CASTELLAS

MUR D’ESCALADE DU CHATEAU D’EAU

RandonnéesCHEMINS DE RANDONNÉE : Plusieurs sentiers de randonnées permettent de découvrir le plateau de Lacau et le site archéologique du Camp-de-César, ainsi que les différents paysages de la commune de Laudun-l’Ardoise. * circuit de Trois Plateaux * circuit des Crêtes * circuit de l’Eau * sentier vin et romanité * sentier botanique * sentier du Camp de César Pour plus d’informations concernant ces six sentiers, des dépliants vous seront remis à titre gratuit au Point Info Tourisme de Laudun, rue de la République. Téléphone : 04 66 50 55 79

Randonnées DE VIGNES EN VIN : Entre Provence et Languedoc, sur la rive droite du Rhône, Laudun offre la richesse de son passé avec le « camp de César », site galloromain. Avec Chusclan, ce sont deux bastions des célèbres vignobles des Côtes du Rhône. C’est dans cette plaine que nous irons à la rencontre des oiseaux, passereaux et rapaces. En route, découvrons les euphorbes, les fleurs des champs et quelques salades sauvages. Escapade d’une durée de 4 heures, en matinée. Inscription : RENE 30 – COGARD – 04 90 31 84 16

D’avril à septembre, le Conseil général du Gard vous propose de partir à la découverte des milieux naturels gardois, grâce aux Escapades nature. Sentier des capitelles, oiseaux de garrigue ou de Camargue, forêt de Méjannes-le-Clap, rivières, étangs et marais, pastoralisme en Causses, contes en plein air… Plus de 80 sorties guidées vous sont proposées en 2009. Vous serez accompagné(e) s par des spécialistes de terrain, agents du Conseil général du Gard ou membres d’associations. Avec les Escapades nature, conçues pour tous les publics… famille ou amis, petits et grands marcheurs, en journée ou en soirée…

Ces sorties, entièrement gratuites, sont prévues pour des groupes de 15 à 20 personnes. Votre inscription est donc obligatoire. Pour y participer appelez le numéro de téléphone indiqué pour la ou les Escapades que vous avez choisie(s). Lors de votre inscription, tous les détails vous seront donnés sur l’animation choisie : heure, durée, lieu de rendez-vous, informations pratiques…

ZNIEFFZone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) EMBOUCHURE DE LA CÈZE : 37 Ha Quelques chemins parcourent la presqu’île et la bordure occidentale du site. ZNIEFFLa pêche est activement pratiquée sur le plan d’eau. Située à cheval sur les départements du Gard et du Vaucluse, cette zone correspond à l’embouchure de la Cèze, qui vient se jeter dans le Rhône à l’est de Laudun. Il s’agit d’un plan d’eau, entouré d’une ripisylve bien développée, qui s’étend du nord-est au sud-est entre une presqu’île et un bras du Rhône (en aval d’un barrage). La délimitation du site est claire. La limite retenue englobe l’embouchure de la Cèze en retenant les principales formations boisées qui l’entourent. Richesse patrimoniale : L’avifaune comprend une espèce rare, protégée en France et dans la Communauté Européenne et inscrite sur le livre rouge des espèces menacées de France : la Sterne pierregarin , dont c’est le seul point de nidification dans la vallée du Rhône, ainsi qu’une espèce peu répandue, protégée en France : le Grèbe castagneux. Plongeon imbrin. Par ailleurs, l’avifaune migratrice et hivernante est composée de nombreuses espèces protégées et rares : – le Plongeon imbrin ; – la Guifette noire ; – la Guifette moustac ; – le Chevalier guignette Certaines espèces forment de véritables dortoirs en hiver : cormorans – jusqu’à 400 individus – et hérons cendrés – 50 individus. Ce milieu abrite le Castor (Castor fiber) ; espèce protégée sur le plan national et inscrite sur le livre rouge des espèces menacées de France. Enfin, chez les carnivores, on trouve le Putois , espèce partiellement protégée et inscrite sur le livre rouge des espèces menacées de France. Les formations arborescentes qui bordent la rivière contrastent avec la végétation xérophile habituelle de la région méditerranéenne. Cette forêt-galerie, composée d’espèces originaires des régions tempérées, constitue une enclave biogéographique d’un grand intérêt écologique. Les ripisylves sont en effet des zones d’accueil et de refuge pour de nombreuses espèces animales et végétales parfois rares qui recherchent la fraîcheur et l’humidité ainsi que des lieux de repos pour les oiseaux migrateurs. Par ailleurs,représentant l’interface entre la rivière et les milieux riverains,.les ripisylves forment une « zone tampon » protégeant le cours d’eau des milieux plus artificialisés et une « coupure verte » au sein de la plaine viticole. Elles interviennent aussi dans la stabilisation et la fixation des berges, limitant l’érosion, particulièrement lors des crues. Bibliographie – Source BOUSQUET G., ANOTTA J.P. – C.O.GARD – Communication orale. Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux et de l’Environnement (IARE montpellier).

UN ENVIRONNEMENT EXCEPTIONNEL

ZNIEFFZone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) VALLÉE DE LA TAVE : Quelques cultures et prairies ainsi que de nombreux moulins sont situés en bordure du cours d’eau.que franchissent plusieurs passages supérieurs. Des stations d’épuration sont implantées en aval de Tresques et du Pin. Des stations de pompage fonctionnent au niveau de la Bastide-d’Engras. A la hauteur de Saint-Laurent-la-Vernède, à plus de 2 km de sa source, la rivière de la Tave devient permanente. Elle est bordée par une végétation riveraine exubérante aimant les milieux frais et humides : aulnes , frênes, peupliers noirs , saules.., mais aussi par des taillis de chênes verts. Cette végétation est accompagnée de prairies et de cultures dont la présence rehausse la richesse et la diversité du paysage. La délimitation du site repose sur des critères liés à la végétation et aux activités humaines. La limite retenue englobe les ripisylves de la Tave et de deux affluents jusqu’au pont de la N86, ainsi que les zones naturelles riveraines du cours d’eau (prairies, boisement à la hauteur de la Bastide-d’Engras…), qui contrastent avec les vastes secteurs cultivés environnants. Richesse patrimoniale : Cette section de la Tave abrite quelques castors (Castor fiber) ; espèce protégée sur le plan national et inscrite sur le livre rouge des espèces menacées de France. La bibliographie existante ne mentionne pas d’autres éléments remarquables. Cependant, la nature du milieu (ripisylve, cours d’eau « naturel) suggère, par analogie avec d’autres zones, de procéder à des relevés de terrain afin de détecter la présence éventuelle d’espèces rares. Cette zone présente un intérêt écologique et paysager. Les formations arborescentes qui bordent la rivière contrastent avec la végétation xérophile qui caractérise la région méditerranéenne. Cette forêt-galerie, composée d’espèces originaires des régions tempérées, constitue une enclave biogéographique d’un grand intérêt écologique. Les ripisylves sont en effet des zones d’accueil et de refuge pour de nombreuses espèces animales et végétales parfois rares qui recherchent la fraîcheur et l’humidité ainsi que des zones de repos pour les oiseaux migrateurs. Cette vallée comporte notamment une belle futaie d’aulnes. Par ailleurs, elles forment une « zone tampon » protégeant le cours d’eau des milieux plus artificialisés et une « coupure verte » au sein de la plaine viticole. Elles interviennent aussi dans la stabilisation et la fixation des berges ainsi que dans la lutte contre l’érosion particulièrement lors des crues. Bibliographie – Source NOZERANT R.- Le Castor (Castor fiber), Situation et biotopes dans le Gard – B.M. O.N.C., n° 76. DDA – Schéma départemental de vocation piscicole et halieutique du Gard. Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux.

Bagnols dans le Gard

office de tourismeOffice de Tourisme Espace Saint Gilles

BAGNOLS-SUR-CÈZE

Horaires d’ouverture: De janvier à mai et d’octobre à décembre du lundi au vendredi de 9h à 18h, le samedi de 10h à 13h De juin à septembre du lundi au samedi de 9h à 19h, le dimanche de 10h à 13h

Fait partie de la Communauté de communes Rhône Cèze Languedoc Bagnols-sur-Cèze :

BAGNOLS-SUR-CÈZE

LAUDUN-L’ARDOISE

PONT-ST-ESPRIT

SABRAN

ST-ALEXANDRE

ST-ETIENNE-DES-SORTS

ST-GENIÈS-DE-COMOLAS

ST-NAZAIRE

ST-VICTOR-LA-COSTE

VÉNÉJAN

COMMUNES CONCERNÉES PAR CES UNITÉS DE PAYSAGE :

Bagnols-sur-Cèze Chusclan Codolet Laudun Montfaucon Orsan Sabran St-Gervais St-Nazaire Tresques Vénéjan

Cavillargues Connaux Gaujac La Bastide-d’Engras Laudun Le Pin Lirac Montfaucon Pougnadoresse Roquemaure St-Geniès-de-Comolas St-Laurent-des-Arbres St-Laurent-la-Vernède St-Marcel-de-Careiret St-Paul-les-Fonts St-Pons-la-Calm St-Victor-la-Coste Tresques

5361 habitants
Mairie" MAIRIE : 144 place du 6 juin 44 30290 – LAUDUN L’ARDOISE Téléphone : +33 4 66 50 55 50
icon-car.pngFullscreen-LogoQR-code-logo
Laudun l'Ardoise

chargement de la carte - veuillez patienter...

Laudun l\'Ardoise 44.105296, 4.657439
« Gaujac, La Bastide d’Engras, des sites remarquables | Le Pin, en vigie sur la vallée de la Tave »
Sponsors :