Le mercredi 4 décembre 2019 . Bienvenue à Nîmes, dans le Gard

Nemausus.com

Nîmes. Le Gard. Où sortir, que voir, que faire ?

Sponsors :

Le Vigan, entre Causses et Aigoual.

Partage Facebook
| Paru, le : 15 novembre 2010
Loading
😍 Cet article dans votre bloc-notes

Au 6ème, siège de l’évêché « d’Arisitum »,

puis d’un archiprêtré, qui fut détaché du diocèse de Nîmes pour former le diocèse d’Alès au 17ème. Chef-lieu de viguerie jusqu’à la Révolution.

Patrie du Chevalier d’Assas (1733-1760), du sergent Triaire, du constituant Quatrefages de la Roquette, du père d’Alzon fondateur des ordres de l’Assomption et des Orantes.

Le Pays Viganais est situé au cœur des Cévennes Méridionales, entre Causses et Aigoual.

La grande variété du paysage est due à la nature du sol (granite, schiste et calcaire) qui détermine des formes de relief, des espèces forestières et végétales particulières : vallées profondes où coulent rivières et ruisseaux, collines boisées de châtaigniers et de chênes, causses aux paysages ouverts et lumineux.

À VOIR, À VISITER…

Les activités industrielles liées au textile, et notamment à la sériciculture, ont en outre légué d’imposants édifices des XVIIIe et XIXe siècles : Magnaneries , filatures, édifices publics, châteaux mais aussi les belles demeures héritées de ces décennies de prospérité (À ce sujet, consultez la base Palissy) :

Ancien hôtel d’Assas-Montdardier, ou « château d’Assas » spécimen de l’architecture classique 18ème (sous-préfecture) : hôtel, bâtiments du portail, dépendances, cour, jardin (MH) ; communs (IMH).

Château de Faventines (dit « maison d’Assas ») 18ème : façades et toitures (IMH)

Hôtel d’Espinassous (maison Meynier de Salinelles).

Château de Mareilles 18ème, modernisé en 1922; jardins en terrasses.

Château de Tessan 18ème; parc. Château Rond (de la Judie).

Château de Valamont.

Château du Rey.

Ancien mas de Vissec (maison Laporte).

Ancien hospice (IMH) et sa Chapelle (IMH).

Tout ceci dans un cadre de vie agréable, des plus pittoresques : Promenade des Châtaigniers (SC), aux arbres plusieurs fois centenaires. Pont roman 12ème (MH), sur l’Arre, et abords (SI) : vieilles maisons. Maisons 17ème et 18ème. Pont et aqueduc de Lacroix et abords (SI).

Eglise Saint-Pierre ( 1700-1704 ) sur les plans d’ Augustin-Charles d’Aviler ; remaniée au tout début du XXème ; clocher surmonté d’un campanile du milieu du XVIIIème.

Temple (ancienne église des capucins 18ème).

MUSÉE CÉVENOL : arts et traditions populaires, littérature et histoire des Cévennes; salle consacrée à l’écrivain André Chamson.

C’est au col de la Luzette, surplombant la vallée de Taleyrac, que se trouve la tombe de l’académicien André Chamson et de son épouse. André Chamson, né à Nîmes en 1900, a passé une grande partie de sa jeunesse au Vigan, où résidaient ses grands-parents. Il a «passionnément aimé la montagne» et a souhaité être enterré près de l’Aigoual. André Chamson est le père de l’écrivaine Frédérique Hébrard, elle même épouse de l’acteur Louis Velle.

  • Un sentier littéraire débute au Vigan et se termine à la tombe. Cet itinéraire suit en partie le GR60. Le sentier traverse la route à plusieurs reprises ce qui permet d’effectuer uniquement des tronçons. La totalité représente 10,5 km, 1050m de dénivelé, 4 heures de montée.

Le départ se trouve place de la Mairie.

Piscine PISCINE : PISCINE  DU COMPLEXE BOURILHOU

CinémaCINÉMA AU VIGAN : Cinéma LE PALACE

LES MARCHÉS SAMEDI MATIN :

MarchésAigues-Vives : Alimentaire – Bernis : Alimentaire – Bezouce : Alimentaire – Caissargues : Tout produit – Garons : Tout produit – Caveirac : Tout produit – Grand-Combe ( La) : Tout produit – Langlade : Alimentaire – Marguerittes : Tout produit – Milhaud : Tout produit – Monoblet : Tout produit – Orsan : Tous produit – Sauve : Tout produit – Sommières : Tout produit – Valleraugue : Tout produit – Vauvert : Tout produit – LE VIGAN : De mai à Octobre Tout produit – Villeneuve-lez-Avignon : Tout produit – Uzès : Tout produit

Le mardi également de mai à octobre.

AGRICULTURE DE TERROIR, produits classés A.O.C : Oignons doux des Cévennes : L’oignon doux des Cévennes se reconnaît, dès l’abord, à son aspect satiné. Puis il se distingue par sa texture très tendre, sa délicatesse de goût qui en font un oignon  » haut de gamme « , délicieux aussi bien cru que cuit, en salade ou en glaçage. Un maintient strict de la variété par sélection des plants et des semences lui garantit, au départ, toutes ses qualités. Elles sont par la suite préservées aux différents stades d’une culture restée sur des parcelles. De mai à septembre, l’oignon doux des Cévennes trouve sur ces surfaces en terrasse tous les éléments nécessaires à sa croissance : un climat sec et ensoleillé, un sol acide et sableux, des apports d’eau réguliers.

Pélardon ( ce fromage est produit dans une aire délimitée qui s’étend des Cévennes et Garrigues de la Lozère, du Gard. et de l’Hérault jusqu’à la Montagne Noire et les Hautes Corbières de l’Aude. Les chèvres parcourant cette zone typiquement méditerranéenne, avec un climat et un relief difficile, donnent ainsi un lait dont la composition confère au Pélardon sa typicité.

Fruit de table ou à cuire, la pomme reinette est célébrée au Vigan, chaque année au mois d’octobre. Accompagnant le boudin ou consommée en tarte et compote, la reinette du Vigan, dont la peau jaune est tachetée de gris, offre un mélange subtil de sucré et d’acidité.…). e.

L’ENVIRONNEMENT D’EXCEPTION AU VIGAN  AUX ALENTOURS :

Blandas   |  Bréau-et-Salagosse   |  Campestre et Luc    |  Rogues  …

ZNIEFFZone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) : VALLÉE DE SAINT-BRESSON : 441 Ha De nombreuses habitations sont implantées dans cette vallée (Saucleirette, Campris, Coularou…).  Des routes et des chemins permettent leur accès (D110, D291…). Dans la partie aval, les sols les plus riches du fond de la vallée sont cultivés.   Cette petite vallée, à cheval sur des substrats calcaires et schisteux, est située entre ST-BRESSON au sud, et le Vigan au nord.  La végétation est composée de cultures, de friches, et de prairies plus ou moins humides dans les bas-fonds. Sur les versants, se développent des taillis denses de Chêne pubescent ainsi qu’une châtaigneraie au nord-ouest. Au fond du vallon s’écoule le ruisseau de Coularou ; il est alimenté par plusieurs torrents temporaires provenant du nord de ST-BRESSON. La délimitation du site est basée essentiellement sur la géomorphologie. Ce site englobe l’ensemble de la vallée de Saint-Bresson jusqu’au Vigan. La limite suit le plus souvent des lignes de crête sauf au nord où seuls les abords du cours d’eau ont été retenus.  Richesse patrimoniale :  Cette vallée abrite des orchidées rares dans la région : Orchis coriophora : espèce protégée sur le plan national, inscrite sur le livre rouge de la flore menacée de France métropolitaine et présente dans 15 stations dans le département du Gard Orchis provincialis : il s’agit de la seule station connue des Cévennes. Cette espèce est inscrite sur le livre rouge de la flore menacée de France métropolitaine – Neotinea maculata : une seule station dans le département du Gard. L’intérêt de cette zone réside dans la présence d’une vallée boisée et peu artificialisée au fond de laquelle persistent des prairies humides (type de milieu en régression sur le plan national). Ces dernières abritent un nombre important d’espèces végétales caractéristiques des milieux frais et humides et dont certaines sont peu courantes en région méditerranéenne. Ainsi, on a pu recenser au moins trois espèces végétales rares dans le département et dont une figure sur la liste des espèces protégées sur l’ensemble du territoire national. Bibliographie – Source GUILLOSSON J.Y., – A.V.E.N. – Communication orale. Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux et de l’Environnement (IARE montpellier).


office de tourismeL’OFFICE DE TOURISME PAYS VIGANAIS : Maison de Pays Place du Marché – BP 21001 30123 LE VIGAN CEDEX 00 33 (0)4 67 81 01 72 / Fax : 00 33 (0)4 67 81 86 79

Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 18h, le samedi de 8h30 à 13h. * En saison du lundi au samedi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 19h, le dimanche et jours fériés de 10h à 13h.

LES COMMUNES DU PAYS VIGANAIS :

Alzon   |  Arphy  |   Arre   |  Arrigas   |  Aulas  |   Aumessas   |  Avèze  |   Bez et Esparon  |   Blandas   |  Bréau-et-Salagosse   |  Campestre et Luc  |   LE VIGAN   |  Mandagout   |  Mars  |  Molières – Cavaillac  |   Montdardier   |  Pommiers   |  Rogues  |   Roquedur   |  St Bresson   |   St Laurent Le Minier   |  Vissec

La vallée du Coudoulous, très sauvage et accidentée, abrite dans sa partie supérieure le site réputé des cascades de l’Orgon, dont la plus importante mesure 35m.

La passerelle surplombe les cascades et offre une vue « plongeante »sur la vallée. Une petite boucle d’une demi heure permet d’observer de beaux hêtres au tronc tortueux.

Au départ du Vigan, suivre la D999 puis la D48 en direction du Mont Aigoual. Au col de la Broue, à une quinzaine de kilomètres, tourner à droite sur la D548. A 5/6km, se trouvent les Cascades d’Orgon.

4056 habitants

Mairie" MAIRIE : place Quatrefages de Laroquète BP 41021 30123 LE VIGAN CEDEX –  Tél : 04 67 81 66 00

icon-car.pngFullscreen-Logo
Le Vigan

chargement de la carte - veuillez patienter...

Le Vigan 43.992927, 3.606322

Catégorie(s) de cet article : Villes et villages du Gard

« Trèves, un environnement écologique exceptionnel | Vissec, les gorges de la Vis »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.