Le lundi 22 juillet 2019 . Bienvenue à Nîmes, dans le Gard

Nemausus.com

Nîmes. Dans le Gard. Où sortir ? Que voir, que faire ?

Sponsors :

Montdardier, village médiéval

Sur Facebook
FavoriteLoading - Cet article dans votre bloc-notes

« Montis Disderii » en 1077.

Point stratégique important commandant la voie romaine Le Vigan-Lodève.  Montdardier, village médiéval, est situé prés à la limite des Cévennes schisteuses et du Causse calcaire sur l’un des chemins de  Compostelle.

Mines de cuivre et de plomb argentifère exploitées dès la protohistoire :

Travaux antiques et médiévaux (11e à 15e siècles) connus par sources et vestiges au Mas de l’ Escale, Malines Basses, Conduzorgues, la Sanguinède, et sur les communes de POMMIERS (Mas Lacombe, le Crouzet) , ST-BRESSON (les Blacouzels, le Crouzet, la Baume) , ST-JULIEN-DE-LA-NEF (Gourdon) et ST-LAURENT-LE-MINIER (le Cornier, Petra Alba, camp de Razau). Fin d’exploitation en 1991

Mine de zinc et de plomb de la Sanguinède. Fin d’exploitation en 1992. Sont visibles actuellement une dizaine d’ entrées de galeries d’ exploitation creusées entre 1880 et 1940, sur le versant des Buissières, en rive droite de la Glèpe, nombreuses haldes dispersés.

Le village est bâti au pied de son château édifié à la fin du XIXème siècle selon les plans de Violet le Duc ( (plans qui furent modifiés en cours de travaux par le constructeur, le comte de Ginestous) ; sur l ’emplacement d’une ancienne forteresse, plusieurs fois détruite et reconstruite qui commandait une grande voie de passage entre Causse et Cévennes.

Subsiste d’une tour primitive (IMH). 2 des lignes de remparts qui défendaient la forteresse (l’une comportant les ruines de la glacière, l’autre une porte murée).

À VOIR, À VISITER…

Vestiges préhistoriques importants et antiques : Dolmens et Menhirs, dont : Vestiges de la voie romaine entre La Gardie et Montdardier ; voie secondaire.  Oppidum important « les Campels » : fonds de cabanes, citernes, silos, arènes en partie naturelles.

La Grand rue de Montdardier posséde de vieilles demeures, toitures en lauzes, avec 2 magnifiques fenêtres sculptées et d’un bas-relief provenant de l’hôpital, aujourd’hui disparu, fondé par les Templiers.

Ruelles de caractère primitif.

Sur la place, croix moderne, copie de la croix de Malte primitive qui est placée au-dessus de la porte du cimetière ( croix cathare discoïdale dans le cimetière).

Eglise 1690, dédiée à St Martin, à l’écart du village, plusieurs fois détruite, elle fut reconstruite à la fin du XVIIème.

Randonnée ARPAILLARGUES dans le GardMagnifiques sentiers et chemins de randonnée ( GR 7), nombreux gîtes ruraux.

Sur les flancs des puechs, des traces de terrasses sont localement encore visibles, témoignant d’une emprise plus grande des hommes sur l’espace des causses dans le passé.

Le causse de Blandas accueille aujourd’hui trois villages : Rogues, Blandas, Montdardier, celui de Campestre étant occupé par un seul village : Campestre-et-Luc, auquel s’ajotent des fermes ou hameaux isolés. Le bâti traditionnel, fait de pierres sèches et de lauze sur les toitures, a le plus souvent cédé la place à des bâtiments d’habitat ou d’activité agricole beaucoup plus banals, sans qualité particulière.

ZNIEFFZone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) LE MAS DU COURT : 4 Ha Il n’existe aucune trace notable de l’activité humaine si ce n’est le passage de la D48 en bordure ouest.

Cette zone calcaire est située à plus de 1 km au nord de Montdardier sur le versant oriental du causse de Blandas. La végétation y est composée de friches et d’une garrigue basse peu étendue.

La limite retenue englobe l’ensemble de cette friche arborée. Celle-ci est bornée, à l’ouest, par la D48, à l’est, par une garrigue haute et un chemin, et, aux extrémités nord et sud, par des habitations. Richesse patrimoniale :

Barlia robertianaOn recense en effet sur ce territoire une orchidée protégée sur le plan national : Barlia robertiana ; et une espèce d’orchidée rare au niveau départemental : Orchis laxiflora. Ces informations datent de plusieurs années ; il serait nécessaire de les réactualiser et de les compléter.

Outre les espèces végétales rares ou protégées, cette friche présente un intérêt écologique.

Les animaux affectionnent particulièrement ces milieux où ils trouvent refuge et nourriture.

Par ailleurs ces terrains, dont le couvert végétal est en voie de fermeture, abritent de nombreuses plantes spécifiques des milieux calcaires.

Bibliographie – Source GUILLOSSON J.Y., – A.V.E.N. – Communication orale. Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux et de l’Environnement (IARE montpellier)

ZNIEFFZone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) POLJÉ DE ROGUES : 865 Ha Ce territoire est partiellement cultivé (à l’est). De nombreux chemins le parcourent et une route le traverse d’est en ouest (la D158).

PoljéUn poljé (stade de vieillissement) est une dépression à fond plat fermée par des bords rocheux. Cette formation est caractéristique des milieux karstiques ; elle est reliée à une nappe phréatique par un conduit naturel. Cette résurgence de la nappe phréatique est ainsi à l’origine d’un cours d’eau ou de l’inondation de la dépression. Le poljé est une dépression fermée et pouvant atteindre 3 km de large pour 10 km de long.

Des plantations récentes de pins noirs (Pinus nigra) jouxtent cette plaine au nord-est.

Ce territoire qui occupe une surface importante du causse de Blandas correspond à un ancien « polje », c’est-à-dire à une vaste dépression allongée créée avant le creusement des gorges de la Vis.

lavognesUne multitude de petites lavognes très riches au point de vue biologique, plusieurs avens ainsi que de nombreux éléments mégalithiques ( Cromlechs, dolmens…) sont disséminés au sein de ce milieu calcaire couvert de prairies, de cultures et de garrigues basses à buis.

Le site correspond à une identité paysagère clairement identifiée : le polje.

Les limites coïncident le plus souvent avec des chemins ou des routes comme à l’est avec la D48 et excluent des espaces fermés ou artificiels (plantation au nord-est, village de Rogues au sud-est).

Richesse patrimoniale : 

busard saint-martinCe milieu ouvert accueille une avifaune spécifique protégée en France et dans la Communauté Européenne et inscrite sur le livre rouge des espèces menacées de France : l’Alouette calandrelle – l’Outarde canepetière : en très forte régression sur le plan national – le Pipit rousseline – le Busard cendré – le Busard St-Martin.

La flore comprend une espèce d’orchidée rare et protégée sur le plan national : Barlia robertiana Outre la présence d’une flore et d’une faune rares, ce polje est d’un grand intérêt écologique. Il abrite une avifaune diversifiée parmi laquelle on recense des espèces spécifiques des espaces ouverts et des haies ainsi que des espèces liées à la présence des mares.

Bibliographie – Source BOUSQUET G. – C.O.GARD – Communications orales. GENIEZ P. – E.P.H.E – Communication orale. RICAU B. – A.V.E.N. – Communication orale. Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux et de l’Environnement (IARE montpellier)

office de tourismeL’OFFICE DE TOURISME PAYS VIGANAIS : Maison de Pays Place du Marché – BP 21001 30123 LE VIGAN CEDEX 00 33 (0)4 67 81 01 72 / Fax : 00 33 (0)4 67 81 86 79

Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 18h, le samedi de 8h30 à 13h. * En saison du lundi au samedi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 19h, le dimanche et jours fériés de 10h à 13h.

LES COMMUNES DU PAYS VIGANAIS :

Alzon Arphy Arre Arrigas Aulas Aumessas Avèze Bez et Esparon Blandas Bréau-et-Salagosse Campestre et Luc Le Vigan Mandagout Mars Molières – Cavaillac Montdardier Pommiers Rogues Roquedur St Bresson St Laurent Le Minier Vissec

132 habitants

Mairie" MAIRIE : rue des ecoles 30120 MONTDARDIER – Tél : 04 67 81 52 46

icon-car.pngFullscreen-LogoQR-code-logo
MONTDARDIER

chargement de la carte - veuillez patienter...

MONTDARDIER 43.927440, 3.592655

 

« Monoblet, le renouveau de la sériciculture | Portes, pays du Grand’Combien. Revens, et le Causse »
Sponsors :