Le jeudi 22 août 2019 . Bienvenue à Nîmes, dans le Gard

Nemausus.com

Nîmes. Le Gard. Où sortir ? Que voir, que faire ?

Sponsors :

Montfaucon et son vin classé Côtes du Rhône🖍

Sur Facebook
Loading😍 Cet article dans votre bloc-notes

Fief connu dès le 11ème.

MONTFAUCON, site pittoresque, existe depuis le néolithique. Un lieu dit « Pas d’Hannibal » rappelle que le célèbre général carthaginois traversa le Rhône près de l’actuel village. Edifié au 11e siècle, sur le rocher de St Maur, le château fort féodal permettait autrefois le contrôle du trafic fluvial et la perception des droits de péage.(Propriété privée)

À VOIR, À VISITER…

Vestiges préhistoriques et antiques :  Oppidum de St-Maur.  Oppidum des Eysselets : tombe augustéenne avec mobilier.

Fortification de type celtique généralement aménagée en surplomb, protégée par des fossés et servant de refuge et de lieu de rencontre.

Le mot latin tumulus désigne une éminence artificielle, circulaire ou non, recouvrant une sépulture. 

On emploie aussi parfois le mot « tertre ». Un tertre n’est fait que de terre, un tumulus de terre et de pierres et enfin un cairn (ou galgal), de pierres. La tombe peut être de dimensions très variables : d’un simple dépôt d’ossements brûlés jusqu’à une chambre sépulcrale très élaborée en pierre sèche et/ou en dalles, auquel cas on parlera de tumulus mégalithique (Dolmen).

Actuellement, les tumuli de terre sont rares, car l’érosion et l’action de l’homme les ont en partie effacés. Les tumuli de pierre (ou cairns) sont par contre assez bien conservés. Le tumulus est souvent consolidé sur son pourtour par un parement en pierre sèche, voire par des blocs plus gros ou même par des pierres levées (le péristalithe). Dans le cas des monuments les plus imposants, il peut y avoir une façade architecturée au niveau de l’entrée de la sépulture. Certains tumuli sont très élaborés et peuvent être structurés en parements concentriques. Ils présentent alors une élévation en gradins.

Château féodal 12ème (IMH), restauré au 19ème.

LES MARCHÉS LUNDI MATIN :
Alès : Tout produit – Aigues-Vives : Alimentaire – Laudun : Tout produit – MONTFAUCON : Alimentaire – St-Laurent-d’Aigouze : Tout produit – St-Victor-la-Coste : Tout produit – Vallabrègues : Tout produit

TERRE DE VIGNOBLES :  20 communes du Gard produisent des vins d’appellation  » CÔTES DU RHÔNE », classé en A.O.C : On trouve essentiellement 5 types de sols dans les Côtes du Rhône. Les sols à galets aux terres argileuses, les sols caillouteux “argilo-calcaires” et les sols d’épandages caillouteux (sur les pentes des reliefs) offrent à la vigne une alimentation en eau régulière et la restitution, durant la nuit, de la chaleur emmagasinée le jour par les cailloux. Ils sont particulièrement propices à l’élaboration de vins de garde. Les sols loessiques et les sols sablonneux offrent une alimentation hydrique plus contrastée. Ils conviennent mieux à l’élaboration des vins blancs et rosés ainsi qu’aux vins rouges plus légers.

COMPS | DOMAZAN  |  ESTEZARGUES  |  FOURNES  |  LIRAC  |  MONTFAUCON  |  MONTFRIN  |   PUJAUT  |  REMOULINS  |  ROCHEFORT DU GARD   | ROQUEMAURE  |  ST GENIES DE COMOLAS  |  ST HILAIRE D’OZILHAN  |  ST LAURENT DES ARBRES  |  SAUVETERRE   |  SAZE   |   TAVEL   |    |  THEZIERS   |  VERS PONT DU GARD   |  VILLENEUVE LES AVIGNON

Les produits du Terroir du Gard

ZNIEFFZone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) VALLÉE DE LA TAVE : Quelques cultures et prairies ainsi que de nombreux moulins sont situés en bordure du cours d’eau.que franchissent plusieurs passages supérieurs. Des stations d’épuration sont implantées en aval de Tresques et du Pin. Des stations de pompage fonctionnent au niveau de la Bastide-d’Engras. A la hauteur de Saint-Laurent-la-Vernède, à plus de 2 km de sa source, la rivière de la Tave devient permanente. Elle est bordée par une végétation riveraine exubérante aimant les milieux frais et humides : aulnes , frênes, peupliers noirs , saules.., mais aussi par des taillis de chênes verts. Cette végétation est accompagnée de prairies et de cultures dont la présence rehausse la richesse et la diversité du paysage. La délimitation du site repose sur des critères liés à la végétation et aux activités humaines. La limite retenue englobe les ripisylves de la Tave et de deux affluents jusqu’au pont de la N86, ainsi que les zones naturelles riveraines du cours d’eau (prairies, boisement à la hauteur de la Bastide-d’Engras…), qui contrastent avec les vastes secteurs cultivés environnants. Richesse patrimoniale : Cette section de la Tave abrite quelques castors (Castor fiber) ; espèce protégée sur le plan national et inscrite sur le livre rouge des espèces menacées de France. La bibliographie existante ne mentionne pas d’autres éléments remarquables. Cependant, la nature du milieu (ripisylve, cours d’eau « naturel) suggère, par analogie avec d’autres zones, de procéder à des relevés de terrain afin de détecter la présence éventuelle d’espèces rares. Cette zone présente un intérêt écologique et paysager. Les formations arborescentes qui bordent la rivière contrastent avec la végétation xérophile qui caractérise la région méditerranéenne. Cette forêt-galerie, composée d’espèces originaires des régions tempérées, constitue une enclave biogéographique d’un grand intérêt écologique. Les ripisylves sont en effet des zones d’accueil et de refuge pour de nombreuses espèces animales et végétales parfois rares qui recherchent la fraîcheur et l’humidité ainsi que des zones de repos pour les oiseaux migrateurs. Cette vallée comporte notamment une belle futaie d’aulnes. Par ailleurs, elles forment une « zone tampon » protégeant le cours d’eau des milieux plus artificialisés et une « coupure verte » au sein de la plaine viticole. Elles interviennent aussi dans la stabilisation et la fixation des berges ainsi que dans la lutte contre l’érosion particulièrement lors des crues. Bibliographie – Source NOZERANT R.- Le Castor (Castor fiber), Situation et biotopes dans le Gard – B.M. O.N.C., n° 76. DDA – Schéma départemental de vocation piscicole et halieutique du Gard. Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux.

COMMUNES CONCERNÉES PAR CES UNITÉS DE PAYSAGE :

Cavillargues Connaux Gaujac La Bastide-d’Engras Laudun Le Pin Lirac Montfaucon Pougnadoresse Roquemaure St-Geniès-de-Comolas St-Laurent-des-Arbres St-Laurent-la-Vernède St-Marcel-de-Careiret St-Paul-les-Fonts St-Pons-la-Calm St-Victor-la-Coste Tresques

Bagnols-sur-Cèze Chusclan Codolet Laudun Montfaucon Orsan Sabran St-Gervais St-Nazaire Tresques Vénéjan

1295 habitants
Mairie" MAIRIE : 23 place de la république 30150 MONTFAUCON Tél : 04 66 50 06 46
icon-car.pngFullscreen-LogoQR-code-logo
Montfaucon,gard,france

chargement de la carte - veuillez patienter...

Montfaucon,gard,france 48.222995, 16.306686
« Lirac et l ‘Ermitage de la Ste-Baume | Pougnadoresse, entre Rhône et Cèze »
Sponsors :