• Sponsors :

Rafael Riqueni. Festival flamenco. Nîmes 2018

Publié, le : Sur Facebook
FavoriteLoading - Cet article dans votre bloc-notes

Rafael Riqueni, à 14 ans, en 1975, rafle coup sur coup le premier prix des deux grands concours d’Espagne : Cordoue et Jerez. Départ foudroyant et carrière précoce.

Mais le jeune surdoué n’est pas un virtuose parmi d’autres. Introverti et solitaire, passionné de musique classique, de peinture, il compose et modèle peu à peu un flamenco ample et lyrique qui le relie aux grands musiciens espagnols de l’époque romantique. Il y a bien un souffle et un style Riqueni, inimitables, et ses disques marquent toute sa génération.

Dimanche 14 janvier 2018 | 19:00

Dans les années quatre-vingt-dix, il décroche, et lorsqu’il ressurgit enfin, il dit sobrement : « j’ai consacré toute ma peine à la musique ». Son dernier disque Parque de Maria Luisa, ossature de ce spectacle éblouissant où il déploie tout l’océan musical qu’il avait enfoui est un chef-d’œuvre. En novembre 2015, lors de son premier concert à Séville, il avait bouleversé le public. Dont Alberto García, le chroniqueur d’ABC : « Riqueni n’est pas un guitariste. Il est la guitare même. S’il vous plaît, si vous le croisez dans la rue, baisez-lui les mains »…
Théâtre B. Lafont. Place dela Calade. Nîmes

icon-car.pngFullscreen-Logo
Théâtre B. Lafont

chargement de la carte - veuillez patienter...

Théâtre B. Lafont 43.838164, 4.357322
FavoriteLoading - Cet article dans votre bloc-notes


Lien pour marque-pages : Permaliens.
Sponsors :

Les commentaires sont fermés