• Sponsors :

Saint-André-de-Roquepertuis, les gorges du bois des Verdières

Publié, le :

Belles maisons rurales aux toits de tuiles rondes.

Situé sur la allée de la Cèze, au débouché des gorges.

À VOIR, À VISITER…

Eglise Saint-André 11ème/12ème fortifiée :

Bois des Verdières et du Mandement.

Dans ce village très ancien, aux rues étroites bordées de maisons de pierres, couvertes de vieilles tuiles, vous pourrez admirer l’église paroissiale. L’habitat traditionnel a gardé, lui aussi, sa pureté et tout son cachet.

Saint André de Roquepertuis est relié aux villages environnants, Montclus, Issirac, Goudargues, Cornillon, par de nombreux chemins de randonnées.

ZNIEFFZone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) GORGES DU BOIS DES VERDIERES : Au nord de Saint-André-de-Roquepertuis, dans la région écologique du Bagnolais, ces gorges, d’une profondeur moyenne de 100 à 150 m, ont été creusées dans le calcaire par le Destel, cours d’eau aujourd’hui temporaire.

Des taillis de chênes verts et de chênes pubescents , à l’est et au nord-ouest, une garrigue, ailleurs, couvrent ces versants escarpés, entrecoupés de nombreuses falaises.  Hormis le passage d’une ligne EDF, aucune trace notable d’activité humaine n’est à signaler. La délimitation de la zone est nette, elle est basée sur des critères géomorphologiques. La limite englobe l’ensemble des versants escarpés du ravin du Destel. Au sud et au nord, elle longe des parcelles cultivées.

Richesse patrimoniale :
Les falaises abritent un rapace rare, protégé en France et dans la Communauté Européenne et inscrit sur le livre rouge des espèces menacées de France : il s’agit du Hibou grand-duc.

Chez les mammifères, on a remarqué la présence de : la Genette , espèce protégée et inscrite sur le livre rouge des espèces menacées de France
et de la la Fouine , espèce partiellement protégée sur le plan national et inscrite sur le livre rouge des espèces menacées de France.

Outre la présence d’espèces animales peu communes, cet espace offre un intérêt écologique. En effet, les milieux escarpés sont d’une manière générale une zone d’accueil et de refuge pour une faune et une flore spécifiques des substrats calcaires ; bon nombre d’oiseaux y trouvent la tranquillité et des sites de nidification dans les cavités rocheuses.  Bibliographie – Source BOUSQUET G. – C.O.GARD – Communications orales. Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux et de l’Environnement (IARE montpellier)

ZNIEFFZone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) CHAOS DE ST ANDRE DE CRUZIERES : 635 Ha La D904, accompagnée de voies secondaires (D368, D304, voie de desserte de la grotte de la Cocalière, accès à Courry) parcourent ce territoire. Localement, on note des reboisements et un circuit de moto-cross. Ce site est fréquenté par les spéléologues. La grotte de la Cocalière est ouverte au public. Cette étendue calcaire est située au nord de Saint-Ambroix, dans la région du Bas-Vivarais, à cheval sur les départements du Gard et de l’Ardèche. La végétation est composée d’une garrigue basse à genévriers et à buis et de boisements de chênes pubescents. Des friches ont localement pris place sur d’anciennes cultures. Des chaos dolomitiques, de nombreuses grottes et des dolmens sont disséminés sur ce territoire. La délimitation du site repose sur des critères liés à la géomorphologie et aux activités humaines. La limite retenue englobe l’ensemble des chaos dolomitiques et les milieux rupestres proches de ces structures rocheuses, dans le département du Gard. Elle exclut les secteurs urbanisés et les cultures. L’intérêt de ce site est dû à ses caractéristiques géomorphologiques. Les chaos dolomitiques, qui résultent de l’érosion sur les roches du substrat, composent un paysage spectaculaire (blocs aux formes étranges). Bibliographie – Source LHERITIER J.N., – Université P. Valéry, Montpellier. Communication orale. Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux et de l’Environnement (IARE montpellier)

ZNIEFFVallée de la Cèze – Zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) RIPISYLVE DE LA CÈZE : Les berges de la rivière sont le siège de nombreuses activités touristiques ou économiques. Un seuil, en aval de Saint-Ambroix, et quatre ponts traversent le cours d’eau. On note de nombreuses stations de pompage. Des coupes de bois et des plantations ont été effectuées localement. Les berges sont très fréquentées en été, notamment pour la baignade, sur des sites localisés (Saint-Denis…). Deux campings sont implantés en aval de St-Denis. Entre Saint-Ambroix et Tharaux, la Cèze est longée par une végétation riveraine souvent exubérante aimant les milieux frais et humides : frênes , aulnes, peupliers noirs , saules , ormes … Cette ripisylve peut atteindre plusieurs dizaines de mètres de large ; elle est accompagnée de prairies humides dont la présence rehausse la richesse et la diversité du paysage. Au niveau des méandres, le fleuve dépose sur les berges limons, sables et graviers qui forment de belles grèves. La délimitation du site est claire. La limite retenue englobe la ripisylve et les grèves situées de part et d’autre du cours d’eau. Elle exclut l’ensemble des zones les plus artificialisées (cultures, habitations…). Le tracé inclut le cours de certains petits affluents et des zones humides situées à proximité du fleuve (ruisseau de Saint-Germain, la Claysse…). Les limites amont et aval correspondent respectivement à la traversée de la ville de St-Ambroix où la ripisylve a disparu et à l’entrée des gorges de la Cèze. Bibliographie – Source BOUSQUET G. – C.O.GARD – Communications orales. NOZERAND R. – Le Castor (Castor fiber) – Situation et Biotopes dans le Gard. B.M. O.N.C. n° 76. DDAF – Schéma départemental de vocation halieutique et piscicole du Gard. Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux et de l’Environnement (IARE montpellier)


Office de Tourisme de Valcèzard
4, Route de Pont St Esprit 30630 GOUDARGUES

Horaires d’ouverture: Octobre à Mai: du lundi au vendredi de 9h-12h et de 14h-17h30 le samedi 9h-12h Mai, Juin, Septembre: du lundi au vendredi de 9h-12h et de 14h-18h00 le samedi 9h-12h Juillet, Août: du lundi au samedi de 9h-13h et de 15h-19h00 le dimanche de 9h-13h


Fait partie de la Communauté de Communes de VALCÈZARD

( Mairie : Place de la Mairie 30630 St André de Roquepertuis – Horaires d’ouverture : Lundi 14 h 30 à 16 h 30 Mardi 10 h 30 à 12 h 30 )

AIGUÈZE – CARSAN – CORNILLON – GOUDARGUES – MONCLUS – LE GARN – LAVAL-SAINT-ROMAN – SAINT-ANDRÉ-DE-ROQUEPERTUIS – LA-ROQUE-SUR-CÈZE – SALAZAC – ST-CHRISTOL-DE-RODIÈRES – ST-LAURENT-DE-CARNOLS – ST-MICHEL-D’EUZET – ST-JULIEN-DE-PEYROLAS – ST-GERVAIS – ST-PAULET-DE-CAISSON

COMMUNES CONCERNÉES PAR CES UNITÉS DE PAYSAGE :

Cornillon Goudargues Issirac La Roque-sur-Cèze Sabran Saint-André-de-Roquepertuis St-Gervais St-Laurent-de-Carnols St-Michel-d’Euzet Verfeuil

Aigaliers Allegre Bouquet Brouzet-lès-Alès Fons-sur-Lussan Fontarèches Goudargues Issirac La Bruguière Lussan Méjannes-le-Clap Montclus Navacelles Rivières Rochegude Saint-André-de-Roquepertuis St-Jean-de-Maruéjols-et-Avéjan St-Just-et-Vacquières St-Privat-de-Champclos Seynes Tharaux Vallérargues Verfeuil

Bagnols-sur-Cèze Cavillargues Fontarèches Goudargues La Roque-sur-Cèze Lussan Sabran Saint-André-de-Roquepertuis St-André-d’Olérargues St-Laurent-la-Vernède St-Marcel-de-Careiret St-Pons-la-Calm Tresques Verfeui

Aiguèze Barjac Cornillon Issirac Laval-Saint-Roman Le Garn Montclus Saint-André-de-Roquepertuis St-Christol-de-Rodières St-Jean-de-Maruéjols-et-Avéjan St-Privat-de-Champclos

495 habitants
MAIRIE : place de la Mairie 30630 ST ANDRE DE ROQUEPERTUIS Tél : 04 66 82 21 41
icon-car.pngFullscreen-LogoQR-code-logo
St-André de Roquepertuis

chargement de la carte - veuillez patienter...

St-André de Roquepertuis 44.240109, 4.457058

http://www.saintandrederoquepertuis.fr/

FavoriteLoading - Cet article dans votre bloc-notes (4 maxi)


Lien pour marque-pages : Permaliens.
Sponsors :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.