Le vendredi 23 août 2019 . Bienvenue à Nîmes, dans le Gard

Nemausus.com

Nîmes. Le Gard. Où sortir ? Que voir, que faire ?

Sponsors :

Saint-Julien-de-Peyrolas, belvédère sur la plaine du Rhône🖍

Sur Facebook
Loading😍 Cet article dans votre bloc-notes

Village fortifié au 12ème.

La ville fut prise par le roi de Navarre, futur Henri IV, en 1570, après la prise de St-Just-d’Ardèche.

À VOIR, À VISITER…

Vestiges préhistoriques et antiques : Fosses et mobilier néolithiques. Villa gallo-romaine.

Lavoirs et vieilles fontaines.

Visite du belvédère qui est visible depuis les Gorges de l’Ardèche et offre une vue imprenable sur les Alpes et le Ventoux.

Découverte des remparts avec ses deux tours à l’intérieur, des vestiges romains et de l’église du 12e siècle.

CIRCUIT DE RANDONNÉE PÉDESTRE « SENTIER LA BUISSONNADE  » : Départ Parking Place de l’Eglise – Longueur : 6,9 km

SUR LES RIVES DE L’ARDÈCHE ET DE L’AIGUÈZE

Accrochés sur des reliefs dominants, les villages de St-Julien-de-Peyrolas, St-Paulet-de-Caisson et St-Alexandre ouvrent des vues larges sur la plaine du Rhône, marquée par la centrale thermique de Tricastin, et sur Pont-St-Esprit.


Zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) RIPISYLVE DE L’ARDÈCHE INFÉRIEURE :

D’un point de vue touristique, les berges sont très fréquentées, en été notamment pour la baignade sur des sites localisés.

Le camping et les sports de loisirs (pêche, canoë-kayack) se développent tout au long du cours d’eau.

Cette zone est située à cheval sur les départements du Gard et de l’Ardèche.

A la sortie des gorges, sur près de 10 km entre Saint-Martin-d’Ardèche et le confluent avec le Rhône à Pont-St-Esprit, l’Ardèche serpente lentement dans une plaine agricole très riche.

Le long des méandres et à l’embouchure, le fleuve dépose sur les berges limons, sables et graviers qui forment de belles grèves. Une végétation riveraine exubérante aimant les milieux frais et humides accompagnent le cours d’eau sur une grande portion.

Cette ripisylve peut atteindre quelques dizaines de mètres de large. A côté de cette végétation luxuriante s’étendent des friches dont la présence rehausse la diversité du paysage.

Richesse patrimoniale :
La ripisylve abrite des oiseaux rares, protégés en France et dans la Communauté Européenne et dont les trois premiers sont inscrits sur le livre rouge des espèces menacées de France : le Faucon hobereau : espèce en régression en France depuis les années 60 – le Héron bihoreau : environ 60 couples nicheurs – l’Aigrette garzette : environ 30 couples – le Héron cendré : environ 20 couples. Les trois dernières espèces nichent en colonie sur l’Ile des Cordonniers.

Outre la présence d’oiseaux rares et protégés, cette zone présente un intérêt écologique et paysager.

Les formations arborescentes qui bordent les cours d’eau contrastent avec la végétation xérophile caractéristique en région méditerranéenne. Les ripisylves sont des zones d’accueil et de refuge pour de nombreuses espèces animales et végétales parfois rares qui recherchent la fraîcheur et l’humidité, ainsi que des lieux de repos pour les oiseaux migrateurs. Par ailleurs, représentant l’interface entre la rivière et les zones riveraines, les ripisylves forment une zone « tampon » qui isole le cours d’eau des milieux plus artificialisés ainsi qu’une « coupure verte » au sein de la plaine agricole. La végétation concourt aussi à la stabilisation et la fixation des berges ainsi qu’à la lutte contre l’érosion, particulièrement lors des crues.

Bibliographie – Source ANOTTA J.P. – C.O.GARD – Communication orale. DALLARD R., – G.R.I.V.E. – Communication orale. OLIOSO G., – C.E.E.P. – Communication orale. DDAF, – Schéma départemental de vocation halieutique et piscicole du Gard Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux et de l’Environnement (IARE montpellier)

Zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) BOIS DE RONZE : 3974 Ha Une partie des boisements sont communaux (au sud-ouest et le bois de Saint-Martin, au nord-est).

VOIR AIGUÈZE

Office de Tourisme de Valcèzard 4, Route de Pont St Esprit 30630 GOUDARGUES

Horaires d’ouverture: Octobre à Mai: du lundi au vendredi de 9h-12h et de 14h-17h30 le samedi 9h-12h Mai, Juin, Septembre: du lundi au vendredi de 9h-12h et de 14h-18h00 le samedi 9h-12h Juillet, Août: du lundi au samedi de 9h-13h et de 15h-19h00 le dimanche de 9h-13h

Fait partie de la Communauté de Communes de VALCÈZARD

AIGUÈZE – CARSAN – CORNILLON – GOUDARGUES – MONCLUS – LE GARN – LAVAL-SAINT-ROMAN – ST-ANDRÉ-DE-ROQUEPERTUIS – LA-ROQUE-SUR-CÈZE – SALAZAC – ST-CHRISTOL-DE-RODIÈRES – ST-LAURENT-DE-CARNOLS – ST-MICHEL-D’EUZET – SAINT-JULIEN-DE-PEYROLAS – ST-GERVAIS -ST-PAULET-DE-CAISSON

COMMUNES CONCERNÉES PAR CES UNITÉS DE PAYSAGE :

Aiguèze Bagnols-sur-Cèze Carsan Cornillon Pont-Saint-Esprit Saint-Alexandre St-Christol-de-Rodières St-Gervais Saint-Julien-de-Peyrolas St-Laurent-de-Carnols St-Michel-d’Euzet St-Nazaire St-Paulet-de-Caisson Salazac

Aiguèze Bagnols-sur-Cèze Carsan Chusclan Issirac Laval-Saint-Roman Le Garn Pont-Saint-Esprit St-Alexandre St-Christol-de-Rodières St-Etienne-des-Sorts St-Julien-de-Peyrolas St-Nazaire St-Paulet-de-Caisson Vénéjan

1183 habitants

MAIRIE : Grand’rue 30760 ST JULIEN DE PEYROLAS Tél : +33 4 66 82 18 68

icon-car.pngFullscreen-LogoQR-code-logo
Saintt-Julien de Peyrolas

chargement de la carte - veuillez patienter...

Saintt-Julien de Peyrolas 44.287753, 4.564728

http://saintjuliendepeyrolas.com/

« Saint-Alexandre, dans le Bagnolais | Saint-Nazaire, et la zone boisée du Bagnolais »
Sponsors :