Le lundi 17 juin 2019 . Bienvenue à Nîmes, dans le Gard

Nemausus.com

Nîmes. Dans le Gard. Où sortir ? Que voir, que faire ?

Sponsors :

Saint-Laurent des Arbres, village médiéval et église fortifiée

Sur Facebook
FavoriteLoading - Cet article dans votre bloc-notes

Occupation du néolithique jusqu’à l’époque romaine.

Ancienne seigneurie appartenant aux Sabran ; les évêques d’Avignon y possédaient des droits de suzeraineté dès le 10ème et en devinrent propriétaires au 13ème.

À VOIR, À VISITER :

L’église fortifiée élevée sous le vocable de St-Laurent, elle appartenait par filiation féodale, au seigneur laïc Laudoyn qui en fit don en 919 à l’évêché d’Avignon. Située jadis dans une enclave de l’ancien diocèse d’Avignon en terre Languedocienne, l’église romane, construite traditionnellement en forme de croix latine, a reçu au 14ème, un appareil défensif, que l’on attribuerait à l’évêque Jacques Deuze (ou Duèze), futur Pape Jean XXII (1316-1334). Typiquement issue de l’art roman provençal, cette église est classée monument historique depuis 1892. Elle est une très belle étape dans les itinéraires romans du sud-est de la France.

Le donjon féodal : l’antiquité de la Tour Jacques Deuze et sa belle architecture lui ont valu l’honneur d’être classée monument historique. Fièrement dressé au centre du village, le donjon est daté du 12ème siècle pour son rez-de-chaussée, les étages supérieurs ont été rebâtis au début du XIVème siècle. On reconnaît aisément les ouvertures gothiques des étages supérieurs. Un chemin de ronde ceinturait la tour permettant une observation panoramique. La partie Nord a conservé son état d’origine.

La tour de Ribas : non loin du donjon féodal, s’élève la tour de Ribas, entièrement d’époque romane, ombragée par deux cèdres séculaires. Aujourd’hui, bureau d’accueil et d’information de l’Office de Tourisme, cette tour abrite une remarquable maquette représentant la cité telle qu’elle pouvait se présenter au Moyen-Age. Cette reproduction réalisée à partir de l’ancien cadastre permet à tous les visiteurs d’imaginer et de comprendre l’agencement du village. Les remparts, les douves, les deux portes d’accès à pont-levis…. tous ces vestiges partiellement disparus au fil des aménagements successifs restent cependant visibles. On distingue encore sur ses murs d’anciennes traces de peinture; une salle au premier étage accueille des expositions pendant la saison touristique.

Le lavoir : situé en contrebas du village, il a été construit en 1866 sous le Second Empire, le maire de cette époque était Alexis Martin.C’est un lavoir public, établi au fil de l’eau, en bordure du « ruisseau des Rats ». Il mesure 14m x 2,50 m et divisé en deux parties inégales dont la capacité totale est de 21 000 litres. Une très belle charpente soutient la toiture à quatre pentes recouverte de tuiles provençales. Le nouvel éclairage met en valeur cette très belle bâtisse.

TERRE DE VIGNOBLES : 
20 communes du Gard produisent des vins d’appellation  » CÔTES DU RHÔNE », classé en A.O.C : On trouve essentiellement 5 types de sols dans les Côtes du Rhône. Les sols à galets aux terres argileuses, les sols caillouteux “argilo-calcaires” et les sols d’épandages caillouteux (sur les pentes des reliefs) offrent à la vigne une alimentation en eau régulière et la restitution, durant la nuit, de la chaleur emmagasinée le jour par les cailloux. Ils sont particulièrement propices à l’élaboration de vins de garde. Les sols loessiques et les sols sablonneux offrent une alimentation hydrique plus contrastée. Ils conviennent mieux à l’élaboration des vins blancs et rosés ainsi qu’aux vins rouges plus légers.

COMPS DOMAZAN ESTEZARGUES FOURNES LIRAC MONTFAUCON MONTFRIN PUJAUT REMOULINS ROCHEFORT DU GARD ROQUEMAURE ST GENIES DE COMOLAS ST HILAIRE D’OZILHAN ST LAURENT DES ARBRES SAUVETERRE SAZE TAVEL THEZIERS VERS PONT DU GARD VILLENEUVE LES AVIGNON

UN ENVIRONNEMENT À PRÉSERVER

ZNIEFFZone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) VALLÉE DE LA TAVE : Quelques cultures et prairies ainsi que de nombreux moulins sont situés en bordure du cours d’eau.que franchissent plusieurs passages supérieurs. Des stations d’épuration sont implantées en aval de Tresques et du Pin. Des stations de pompage fonctionnent au niveau de la Bastide-d’Engras. A la hauteur de Saint-Laurent-la-Vernède, à plus de 2 km de sa source, la rivière de la Tave devient permanente. Elle est bordée par une végétation riveraine exubérante aimant les milieux frais et humides : aulnes , frênes, peupliers noirs , saules.., mais aussi par des taillis de chênes verts. Cette végétation est accompagnée de prairies et de cultures dont la présence rehausse la richesse et la diversité du paysage. La délimitation du site repose sur des critères liés à la végétation et aux activités humaines. La limite retenue englobe les ripisylves de la Tave et de deux affluents jusqu’au pont de la N86, ainsi que les zones naturelles riveraines du cours d’eau (prairies, boisement à la hauteur de la Bastide-d’Engras…), qui contrastent avec les vastes secteurs cultivés environnants. Richesse patrimoniale : Cette section de la Tave abrite quelques castors (Castor fiber) ; espèce protégée sur le plan national et inscrite sur le livre rouge des espèces menacées de France. La bibliographie existante ne mentionne pas d’autres éléments remarquables. Cependant, la nature du milieu (ripisylve, cours d’eau « naturel) suggère, par analogie avec d’autres zones, de procéder à des relevés de terrain afin de détecter la présence éventuelle d’espèces rares. Cette zone présente un intérêt écologique et paysager. Les formations arborescentes qui bordent la rivière contrastent avec la végétation xérophile qui caractérise la région méditerranéenne. Cette forêt-galerie, composée d’espèces originaires des régions tempérées, constitue une enclave biogéographique d’un grand intérêt écologique. Les ripisylves sont en effet des zones d’accueil et de refuge pour de nombreuses espèces animales et végétales parfois rares qui recherchent la fraîcheur et l’humidité ainsi que des zones de repos pour les oiseaux migrateurs. Cette vallée comporte notamment une belle futaie d’aulnes. Par ailleurs, elles forment une « zone tampon » protégeant le cours d’eau des milieux plus artificialisés et une « coupure verte » au sein de la plaine viticole. Elles interviennent aussi dans la stabilisation et la fixation des berges ainsi que dans la lutte contre l’érosion particulièrement lors des crues. Bibliographie – Source NOZERANT R.- Le Castor (Castor fiber), Situation et biotopes dans le Gard – B.M. O.N.C., n° 76. DDA – Schéma départemental de vocation piscicole et halieutique du Gard. Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux.

COMMUNES CONCERNÉES PAR CES UNITÉS DE PAYSAGE :

Pujaut Roquemaure St-Laurent-des-Arbres Sauveterre Tavel

Cavillargues Connaux Gaujac La Bastide-d’Engras Laudun Le Pin Lirac Montfaucon Pougnadoresse Roquemaure St-Geniès-de-Comolas St-Laurent-des-Arbres St-Laurent-la-Vernède St-Marcel-de-Careiret St-Paul-les-Fonts St-Pons-la-Calm St-Victor-la-Coste Tresques

Lirac Rochefort-du-Gard Roquemaure St-Laurent-des-Arbres Tavel

Aigaliers Argilliers Belvezet Bouquet Castillon-du-Gard Cavillargues Connaux Domazan Estézargues Flaux Fontarèches Fournès Gaujac La Bastide-d’Engras La Bruguière La Capelle-et-Masmolène Le Pin Lirac Montaren-et-Saint-Mediers Pougnadoresse Pouzilhac Rochefort-du-Gard St-Hilaire-d’Ozilhan St-Hippolyte-de-Montaigu St-Laurent-des-Arbres St-Laurent-la-Vernède St-Marcel-de-Careiret St-Maximin St-Paul-les-Fonts St-Pons-la-Calm St-Quentin-la-Poterie St-Siffret St-Victor-des-Oules St-Victor-la-Coste Serviers-et-Labaume Seynes Tavel Uzès Vallabrix Vallérargues Valliguières Vers-Pont-du-Gard

444 habitants
MAIRIE : 1 place de la Mairie 30126 ST LAURENT DES ARBRES Tél : 04 66 50 01 09
icon-car.pngFullscreen-LogoQR-code-logo
St-Laurent des Arbres

chargement de la carte - veuillez patienter...

St-Laurent des Arbres 44.054830, 4.699936

http://www.mairie-stlaurentdesarbres.fr/

« Roquemaure, sa Collégiale et Saint-Valentin | Colognac, sa renaissance grâce au tourisme rural »
Sponsors :

Ceci devrait vous intéresser...

Bienvenue à Nîmes et dans le Gard.

logo Nemausus.com NEMAUSUS.com est un site axé sur les sorties à faire à Nîmes et plus largement dans le Gard. Vous y trouverez les programmes du cinéma à Nîmes, les spectacles, concerts, représentations théâtrales un peu partout dans le département. Sans oublier les fêtes de village, les marchés divers, les vide-greniers,... En dehors de cet agenda, des pages présentent le Gard : des Cévennes à la Méditerranée en passant par la garrigue et les pentes du Rhône jusqu'à la Camargue.

Chaque commune du département y est succintement présentée... Bonne visite.