Le jeudi 12 décembre 2019 . Bienvenue à Nîmes, dans le Gard

Nemausus.com

Nîmes. Le Gard. Où sortir, que voir, que faire ?

Sponsors :

Saint-Michel-d’Euzet, la Cèze et la forêt de Valbonne.

Partage Facebook
| Paru, le : 17 novembre 2010
Loading
😍 Cet article dans votre bloc-notes

Sur la voie romaine

joignant Pont-Saint-Esprit à la route Lussan-Lardoise.

Vestiges gallo-romains.

À VOIR, À VISITER…

Eglise d’origine romano-bysantine, agrandie en 1770.

Vieux lavoir de 1635.

Vestiges d’un ancien rempart au Sud-est du village.

Abords de la chartreuse de Valbonne (Site classé).

LES MARCHÉS DIMANCHE MATIN :

Aigues-Mortes : Tout produit – Aimargues : Tout produits – ALÈS : Tous commerces non sédentaires – Beaucaire : Tout produits & alimentaire – Calvisson : Tout produit – Chamborigaud : d’avril à novembre Tout produit – Dourbies : Alimentaire & artisanal à l’Espérou ( En haute saison) – Rochefort-du-Gard : Marché Provençal – St-Gilles : Tout produit – St-Michel-d’Euzet : Alimentaires locaux

ZNIEFFZone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) RIPISYLVE DE LA BASSE VALLEE DE LA CÈZE : Les berges de la rivière sont le siège d’activités touristiques ou économiques. Plusieurs seuils, quatre barrages importants, et plus d’une dizaine de passages supérieurs franchissent la Cèze. Un grand nombre de stations de pompage fonctionnent à proximité de la riviere. Les rives sont tres fréquentées en été notamment pour la baignade, sur des sites localisés. Le camping et les sports de loisirs (pêche, canoé-kayak) se développent tout au long du cours d’eau.  A la sortie des gorges de la Cèze, sur près de 40 km entre Montclus et Chusclan, la Cèze serpente lentement dans une plaine agricole. Sur les berges, à hauteur des nombreux méandres, la riviere dépose limons, sables et graviers. Une végétation riveraine exubérante aimant les milieux frais et humides ; frênes, peupliers, aulnes , saules, ormes . bordent le cours d’eau. Cette ripisylve peut atteindre plusieurs dizaines de metres de large, jusqu’à 200 m en des points localisés : le Plan à la ROQUE-SUR-CÈZE, la Grange Coste… La délimitation du site est claire. La limite retenue englobe la ripisylve et les grèves de la Cèze, qui contrastent avec les cultures, les plantations et les lieux urbanisés environnants. Elle exclut les espaces les plus artificialisés (cultures, habitations…). La limite amont correspond à la sortie des gorges et la limite aval au passage à des berges plus artificialisées où la ripisylve présente un moindre développement.. Richesse patrimoniale : Cette section de la Cèze abrite des castors ; espece protégée sur le plan national et inscrite sur le livre rouge des espèces menacées de France. Chez les oiseaux, le Faucon hobereau , protégé sur le plan national et inscrit sur le livre rouge des especes menacées de France, niche dans le périmetre. Cette zone présente un intérêt écologique et paysager.  Les formations arborescentes qui bordent les cours d’eau contrastent avec la végétation xérophile caractéristique des régions méditerranéennes. Ce biotope est composé d’espèces originaires des régions tempérées et constitue une enclave biogéographique d’un grand intérêt écologique. Les ripisylves sont des zones d’accueil et de refuge pour de nombreuses espèces animales et végétales parfois rares qui recherchent la fraicheur et l’humidité ainsi que des lieux de repos pour les oiseaux migrateurs. Par ailleurs, représentant l’interface entre la riviere et les zones riveraines, les ripisylves forment une zone « tampon » qui isole le cours d’eau des milieux plus artificialisés ainsi qu’une « coupure verte » au sein de la plaine agricole. La végétation concourt à la stabilisation et à la fixation des berges ce qui limite l’érosion, particulierement lors des crues. Enfin les cascades du Sautadet, en aval de Roque-sur-Ceze embellissent le paysage.  Bibliographie – Source BOUSQUET G., ANOTTA J.P., – C.O.GARD – Communications orales. NOZERANT R. – Le Castor (Castor fiber), Situation et biotopes dans le Gard, B.M. O.N.C., n°76. DDAF – Schéma départemental de vocation halieutique et piscicole du Gard. Maîtrise d’ouvrage : Ministere de l’Environnement Matrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maitrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maitrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux et de l’Environnement (IARE montpellier)

ZNIEFFZone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) FÔRET DE VALBONNE : 1154 Ha Cette forêt domaniale (1154 ha) est inscrite à l’inventaire des sites.

Elle a bénéficié d’une longue et ancienne protection. Actuellement, elle fait l’objet d’une proposition de mise en réserve biologique domaniale.

Artificialisation Il n’existe aucune trace notable d’activité humaine si ce n’est la présence de nombreuses pistes forestières, et de la D23 qui permet, l’accès à la Chartreuse-de-Valbonne enclavée dans la forêt. La forêt de Valbonne est située à quelques kilomètres à l’ouest de Pont-Saint-Esprit.

Elle est constituée de denses peuplements de hêtres, entourés de formations de chênes sessiles souvent mêlés aux pins sylvestres . Le Chêne vert et le Chêne pubescent se rencontrent également un peu partout et ont tendance à s’étendre. Cet espace forestier repose sur des substrats silico-calcaires profonds possédant des réserves d’eau importantes.

Au sud-est du site, on note la présence d’une ancienne carrière aujourd’hui colonisée par une phragmitaie et un petit plan d’eau très riche sur le plan biologique. Critères de délimitation La délimitation du site est basée sur des critères liés à la végétation et à la topographie.

La limite retenue englobe l’ensemble des boisements denses et évite les zones cultivées ainsi que la Chartreuse-de-Valbonne. Elle coïncide parfois avec des chemins.

Richesse patrimoniale :

 1 – Faunistique :

Cette forêt abrite, avec la montagne Noire, l’une des seules stations de Grenouille agile en Languedoc-Roussillon. Elle recèle également la rare Couleuvre d’Esculape. Ces deux espèces sont protégées en France et dans la Communauté Européenne.
La faune comprend également chez les amphibiens : le Crapaud des joncs – la Salamandre tachetée.

chez les oiseaux :

le Circaète-Jean-le-Blanc – le Hibou petit-duc – l’Autour des palombes – le Pic noir – le Gros Bec

chez les insectes, un lépidoptère peu commun : Hamearis lucina.

2 – Floristique : 

La forêt abrite deux plantes protégées sur le plan national : Orchis coriophora – Rosa gallica.

Outre la présence d’espèces végétales et animales rares et protégées, cette forêt offre un grand intérêt géologique, biogéographique et écologique.

Le substratum géologique (alliance du calcaire et de la silice sur des sols profonds et riches) et la très ancienne protection dont jouit le massif, se conjuguent pour donner une végétation toute particulière, de prime abord surprenante pour cette partie de la région méditerranéenne : des peuplements de hêtres à basse altitude (100 à 300 mètres). Cette forêt est d’une richesse écologique remarquable : on y recense plus d’une dizaine d’espèces d’orchidées, près d’une quinzaine d’espèces de reptiles et d’amphibiens, de nombreux oiseaux forestiers… et une végétation très diversifiée, qui permet à la faune de trouver refuge et nourriture.

Bibliographie – Source ARNASSANT S. – Association pour la Connaissance et la Conservation des Milieux Naturels – Nîmes- Communication orale. BOUSQUET G. – C.O.GARD – Communications orales. CORRE J.J. – Espèces rares et menacées du Gard. Conservatoire Botanique de Porquerolles. FARISIER M. – La flore des tufs de Valbonne et la question du Hêtre à basse altitude en région méditerranéenne. Ann. Soc. Hort. Hist. Nat. Hér., fasc. 3.4, vol. 121. LEBRAU C. – La Cistude. Communication orale. VERNET J.L. – Excursion botanique à la forêt de la Valbonne (Gard). Ann. Soc. Hort. Hist. Nat. Hér., fasc. 2, vol.118, p. 45-47. Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux et de l’Environnement (IARE montpellier)

Office de Tourisme de Valcèzard 4, Route de Pont St Esprit 30630 GOUDARGUES

Horaires d’ouverture: Octobre à Mai: du lundi au vendredi de 9h-12h et de 14h-17h30 le samedi 9h-12h Mai, Juin, Septembre: du lundi au vendredi de 9h-12h et de 14h-18h00 le samedi 9h-12h Juillet, Août: du lundi au samedi de 9h-13h et de 15h-19h00 le dimanche de 9h-13h

Fait partie de la Communauté de Communes de VALCÈZARD

( Mairie : Place de la Mairie 30200 Saint-Michel- d’Euzet – Horaires d’ouvertures : Lundi/Mercredi/jeudi/vendredi de 9h à 12h le mardi de 15h à 18h )

AIGUÈZE – CARSAN – CORNILLON – GOUDARGUES – MONCLUS – LE GARN – LAVAL-SAINT-ROMAN – ST-ANDRÉ-DE-ROQUEPERTUIS – LA-ROQUE-SUR-CÈZE – SALAZAC – ST-CHRISTOL-DE-RODIÈRES – ST-LAURENT-DE-CARNOLS – SAINT-MICHEL-D’EUZET – ST-JULIEN-DE-PEYROLAS – ST-GERVAIS – ST-PAULET-DE-CAISSON

COMMUNES CONCERNÉES PAR CES UNITÉS DE PAYSAGE :

Cornillon Goudargues Issirac La Roque-sur-Cèze Sabran St-André-de-Roquepertuis St-Gervais St-Laurent-de-Carnols St-Michel-d’Euzet Verfeuil

Aiguèze Bagnols-sur-Cèze Carsan Cornillon Pont-Saint-Esprit St-Alexandre St-Christol-de-Rodières St-Gervais St-Julien-de-Peyrolas St-Laurent-de-Carnols St-Michel-d’Euzet St-Nazaire St-Paulet-de-Caisson Salazac

 588 habitants
MAIRIE : rue de la Mairie 30200 ST MICHEL D EUZET  – Tél : 04 66 82 73 03
icon-car.pngFullscreen-Logo
Saint-Michel-d'Euzet

chargement de la carte - veuillez patienter...

Saint-Michel-d\'Euzet 44.201011, 4.542950

http://www.mairiestmicheldeuzet.com/


Catégorie(s) de cet article : Villes et villages du Gard

« Saint-Laurent-de-Carnols, village bâti sur la pierre | Verfeuil, domine la plaine et l’Avègue »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.