• Sponsors :

Seynes, le Mont Bouquet et la grotte des 3 ours

Publié, le :

Enceinte occupée jusqu’à l’époque romaine.

Présence préhistorique.

Seynes” tire son nom d’un vieux site Celte “Statumae=Seynes” qui donne son nom à la rivière “les Seynes”.

Il semble qu’il faille faire remonter l’origine de Seynes à l’antiquité. “Statumae”, l’un des bourgs indiqué sur une inscription lapidaire du musée de Nîmes, pourrait se situer à Seynes (E.GERMER – DURAND, 1868). Dans la plaine de Seynes il s’est trouvé des tegulae, des tessons d’amphores et de céramiques ainsi que des monnaies gauloises et romaines. L’oppidum, situé sur le petit plateau qui se trouve au-dessus de la Font de Trône, semble avoir été occupé jusqu’à l’époque romaine.

À VOIR, À FAIRE…

Grotte des 3 Ours : sépulture et mobilier du  chalcolihique et de l’âge du Bronze.

Grotte de Laroque : mobilier de l’âge du Bronze, sigillées.

SITE DU VILLAGE AU PIED DU MONT BOUQUET : Depuis le sommet du mont Bouquet, on jouit d’une vue panoramique sur le mont Ventoux à l’est, le mont Aigoual à l’ouest, les reliefs ardéchois au nord et les garrigues au sud.

 Falaise majeure, récemment remise au goût du jour avec une foultitude de secteurs variés, tous niveaux et bien équipés, et surtout des secteurs durs sur des colonnettes exceptionnelles. Plein sud, donc extrêmement chaud en été.

Site d’activités aériennes :

Ecole de la Fédération Française de Vol Libre. Parapente : Baptêmes de l’air – vols bi-place – avec moniteur diplômé d’état : Vol biplace découverte, (environ 5′ de vol ). Vol biplace standard (environ 15′ de vol). Stages d’initiation de 4 ou 5 jours. Stages de perfectionnement 3 niveaux. Toute l’année sauf janvier. [Accès Handicapés]

ZNIEFFZone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) CORNICHES DU GUIDON DU BOUQUET, GROTTE DES TROIS OURS : 282 Ha – Le mont Bouquet et le Castellas sont inscrits à l’inventaire des sites (arrêté du 26/03/1969).

L’escalade, la spéléologie, la pratique des véhicules tout-terrain, sont réalisés sur ce site. Depuis peu, sous le Guidon du Bouquet a été aménagée une aire de départ pour les sports de vol libre (parapente et aile delta).

Toutes ces activités sont facilitées par la présence des nombreux chemins et sentiers. La chasse est autorisée sur l’ensemble du site. Le site est constitué d’un ensemble de corniches et de falaises qui s’étendent sur plus d’une dizaine de kilomètres dans le massif du Bouquet. Au centre du demi-cercle formé par ces escarpements calcaires, culmine, à 629 mètres, le Guidon du Bouquet.

C’est le plus haut sommet de la Garrigue gardoise.

Les abords des falaises sont couverts d’une garrigue de chênes verts (Quercus ilex), accompagnée de taillis de chênes pubescents (Quercus humilis).

Au dessus de SEYNES, entre le Guidon du Bouquet et les concrétions calcaires particulièrement rares du Ranc de Miel, se trouve la grotte des Trois Ours.

La délimitation du site repose sur des critères liés à la géomorphologie et aux activités humaines. La limite retenue englobe l’ensemble des escarpements rocheux situés de part et d’autre du mont Bouquet. Elle s’arrête, d’une part, à la ligne de crête et d’autre part, à la limite entre la végétation naturelle de garrigue et les espaces cultivés (qui coïncide parfois avec le passage de chemins).

Richesse patrimoniale :

1 – Floristique :

Tulipa sylvestrisCes falaises accueillent des espèces spécifiques des milieux rupestres calcaires dont trois sont protégées sur le plan national : Hormatophylla macrocarpa, Tulipa sylvestris et Paeonia peregrina – une est inscrite sur le livre rouge de la flore menacée de France : Delphinium fissum une se trouve en limite d’aire de répartition : Anthyllis montana – huit sont peu représentées dans le département : Asplenium fontanum (1 station), Asplenium petrarchae (2 stations), Cheilanthes fragrans (3 stations), Hesperis laciniata (7 stations), Iberis saxatilis (5 stations), Allium flavum, Ranunculus gramineus, Aster sedifolius et Achillea ageratum , Jasiona tuberosa , Ophioglossum vulgatum , Serapias vomeracea….

2 – Faunistique :

En ce qui concerne l’avifaune, ce site recèle des espèces rupestres rares, protégées sur un plan national ou européen et inscrites sur le livre rouge des espèces menacées de France : le Percnoptère d’Egypte (Neophron percnopterus) – le Hibou grand -duc (Bubo bubo) – le Faucon crécerellette (Falco naumanni) – le Faucon crécerelle (Falco tinnunculus)

Percnoptère d'EgypteMilan royalFaucon crécerelle

ainsi que trois espèces rupestres moins rares mais cependant localisées et protégées sur le plan national : le Grand Corbeau (Corvus corax) – le Merle bleu (Monticola solitarius) – l’Hirondelle des rochers (Hirundo rupestris).

Hirundo rupestrisFaucon crécerelle

GenetteChez les mammifères, on recense une espèce peu commune : la Genette (Genetta genetta) : espèce protégée et inscrite sur le livre rouge des espèces menacées de France.

Pecnotère d'EgypteLa grotte des Trois Ours offre un gîte à de nombreuses espèces de chiroptères, toutes strictement protégées sur le plan national ou européen et inscrites sur le livre rouge des espèces menacées en France :

Rhinolophe euryale (Rhinolophus euryale) – petit rhinolophe fer à cheval (Rhinolophus hipposideros) – petit Murin (Myotis blythii) – Minioptère de Schreibers (Miniopterus schreibersii).

Cette zone offre un intérêt géomorphologique, paysager et écologique. Les nombreuses falaises, les concrétions calcaires aux formes originales, les grottes et un oppidum sont autant d’éléments attrayants dans le paysage.  Depuis le sommet du mont Bouquet, on jouit d’une vue panoramique sur le mont Ventoux à l’est, le mont Aigoual à l’ouest, les reliefs ardéchois au nord et les garrigues au sud.  La flore comprend de nombreuses espèces rares dont certaines se trouvent ici en limite nord et ouest de leur aire de répartition. Enfin, ces milieux sont fréquentés par des rapaces peu communs et par des chauves-souris très menacées (la grotte des Trois Ours constitue l’une des deux cavités les plus fréquentées par les chiroptères dans le département).

 Bibliographie – Source BOUSQUET G. – C.O.GARD – Communications orales. LAGARDE F. – Botaniste – Communication orale. MAURINY – Bull. du groupe spéléologique – Base aérienne 726, n° 1. PIET L. – Les milieux rupestres en Zone Calcaire dans le département du Gard : la région d’Alès – Définition de zones, hiérarchisation, actions de protection – Rapport de stage, 41 p. + annexes – Fédération des Associations Cévenoles Environnement Nature (F.A.C.E.N.). TROUILLAS J.P., VEYRUNES S. et Ph. – Grotte des Trois Ours – Bull. du groupe spéléologique Saint Mauriçois, n° 1, p. 85. SOCIETE DE PROTECTION DE LA NATURE, section d’Alès – Communication or Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux et de l’Environnement (IARE montpellier)

office de tourismeLa Communauté de communes du Mont Bouquet est composée de six communes rurales : Une population d’environ 1500 habitants répartie sur un territoire de 100 km2 composé essentiellement de garrigues et de terres agricoles, autour du Mont Bouquet .

Bouquet  |  Brouzet-les-Alés,  |  Les Plans  |  St-Just-et-Vacquières  |   Servas  |  Seynes

COMMUNES CONCERNÉES PAR CES UNITÉS DE PAYSAGE :

Aigaliers Baron Belvezet Euzet Méjannes-les-Alès Mons Monteils St-Just-et-Vacquières Seynes

Aigaliers Argilliers Belvezet Bouquet Castillon-du-Gard Cavillargues Connaux Domazan Estézargues Flaux Fontarèches Fournès Gaujac La Bastide-d’Engras La Bruguière La Capelle-et-Masmolène Le Pin Lirac Montaren-et-St-Mediers Pougnadoresse Pouzilhac Rochefort-du-Gard St-Hilaire-d’Ozilhan St-Hippolyte-de-Montaigu St-Laurent-des-Arbres St-Laurent-la-Vernède St-Marcel-de-Careiret St-Maximin St-Paul-les-Fonts St-Pons-la-Calm St-Quentin-la-Poterie St-Siffret St-Victor-des-Oules St-Victor-la-Coste Serviers-et-Labaume Seynes Tavel Uzès Vallabrix Vallérargues Valliguières Vers-Pont-du-Gard

Aigaliers Allegre Bouquet Brouzet-lès-Alès Fons-sur-Lussan Fontarèches Goudargues Issirac La Bruguière Lussan Méjannes-le-Clap Montclus Navacelles Rivières Rochegude St-André-de-Roquepertuis St-Jean-de-Maruéjols-et-Avéjan St-Just-et-Vacquières St-Privat-de-Champclos Seynes Tharaux Vallérargues Verfeuil

Aigaliers Aubussargues Baron Boucoiran-et-Nozières Brignon Castelnau-Valence Collorgues Cruviers-Lascours Deaux Domessargues Euzet Foissac Garrigues-Sainte-Eulalie Martignargues Maruéjols-les-Gardon Mauressargues Méjannes-les-Alès Monteils Moussac Ners St-Bénézet St-Cesaire-de-Gauzignan St-Dézéry St-Etienne-de-l’Olm St-Geniès-de-Malgoirès St-Hippolyte-de-Caton St-Jean-de-Ceyrargues St-Just-et-Vacquières St-Maurice-de-Cazevieille Sauzet Serviers-et-Labaume Vézénobres

140 habitants
Mairie" MAIRIE : 30580 SEYNES  – Tél : 04 66 83 18 18
icon-car.pngFullscreen-LogoQR-code-logo
Seynes

chargement de la carte - veuillez patienter...

Seynes 44.116447, 4.284184

http://seynes.free.fr/

FavoriteLoading - Cet article dans votre bloc-notes (4 maxi)


Pour marque-pages : Permaliens.
Sponsors :

3 Commentaires

  1. Merci;
    je retente une sortie cette semaine, en espérant trouver
    une de ces perles rares !
    Amicalement.

  2. Après avoir effectué quelques recherches : un chemin part de Seynes, il fait 18 km pour 374 m de dénivelé.
    Un sentier botanique existe sur la partie sud-ouest du massif. Le départ se situe à l’entrée de Brouzet-les-alès, lorsqu’on arrive du côté d’Alès.

  3. Bonjour
    Existe-t’il un itinéraire pour découvrir ces espèces végétales ?
    On peut aussi y trouver Achillea ageratum , Jasiona tuberosa ,
    Ophioglossum vulgatum , Serapias vomeracea…
    Amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.