Le vendredi 23 août 2019 . Bienvenue à Nîmes, dans le Gard

Nemausus.com

Nîmes. Le Gard. Où sortir ? Que voir, que faire ?

Sponsors :

Soudorgues, et la montagne du Liron🖍

Sur Facebook
Loading😍 Cet article dans votre bloc-notes

Situé sur l’ancien chemin royal de Lasalle à Valleraugue.

Point culminant et source de la Salindrenque.

Ancienne place forte entourée d’une double enceinte.

Montagne du Liron : le Fageas (1178 m). Du col du Mercou (570 m) et du mont Brion (815 m), vue sur les Cévennes et le val de Salendrinque.

À VOIR, À VISITER…

Donjon de Beauvoir 10ème, reste de l’ancien château fort.

Ruines de la tour de Peyre, ancienne tour de guet ou restes d’un châtau , incorporée à l’enceinte médiévale.

La tour de Peyre faisait partie des chaînes cévenoles de signalisation par le feu : celle des seigneurs d’Anduze-Sauve jusqu’en 1243 ( Chaîne Sommières – Anduze – St-Laurent-de-Trèves, en Lozère).

La chaîne proprement dite comprend la tour royale de Sommières, les tours de Villevieille (100m) , de Sardan (100m, 5×5) de Thoiras ( cette tour-relais fut détruite à l’explosif à la révolution) et les tours de Sandeyran (191m) à Tornac, tour de Peyre du château de Beauvoir à Soudorgues, une petite tour sur la crête de St-Roman, les hauteurs du château Roquehaulte ( aujourd’hui ruiné) à Bragassargues, les hauteurs du château des Gardies, dont les signaux pouvaient se voir depuis le rocher St-Julien d’Anduze, siège du château primitif et les hauteurs du château de Montsauve ( le château était situé sur le sommet dominant le confluent des gardons de St-Jean-du- Gard et de Mialet. 

Château du Roucou 16ème/17ème. (Ne se visite pas).

Pont Vieux de la Laine.

Stèle de la Résistance, au col du Mercou.

Chapelle 12ème, restaurée 17ème, reconstruite 19ème.

  • Ouverte depuis juillet 2005 et située au Bon Repos, Terre de Mauripe, la boutique de Soudorgues vous propose : les productions agricoles, artisanales et artistiques des habitants de Soudorgues et du canton, du pain et le journal, une épicerie de dépannage et de proximité, de l’information sur la vie de la commune et de ses associations, un accueil touristique, un espace multimédia.

Dans l’esprit de ses créateurs, Terre de Mauripe est un lieu ouvert, d’accueil, de rencontre, d’information et de partage des connaissances. Nous proposons aux visiteurs des informations touristiques (guides sur les chemins de randonnée, des cartes) et culturelles sur la région. L’espace Terre de Mauripe est géré par l’association Terre de Mauripe née du rassemblement de Soudorguais souhaitant dynamiser et promouvoir leur village, leurs productions, leurs activités.              Ouverture: de 9h30 à 12h et de 14h00 à 17h00 fermé le lundi et le vendredi

ZNIEFFZone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) : CRÊTES SOMMITALES DU LIRON : 1258 Ha Ces crêtes sont situées dans la zone périphérique du Parc National des Cévennes, sauf au-dessus de Colognac, à l’extrême sud du périmètre.

Quelques pistes forestières, notamment à proximité du Fageas et dans la partie sud, ainsi qu’une grande draille sillonnent le site.

RandonnéesDe nombreux sentiers de randonnée, dont celui qui conduit au mont Aigoual franchissent ou longent les crêtes (GR6-GR7, tour des Cévennes et variantes).

Cette grande zone est constituée par les parties sommitales du massif schisteux et granitique du Liron. Elle domine une grande partie des Cévennes méridionales.

Cet ensemble de crêtes où prennent naissance de nombreux torrents, est couvert de pelouses et de landes à Genêt purgatif, à Bruyère et à Callune parsemées de quelques petits bois de Hêtre, Chêne blanc et Châtaignier. Des escarpements rocheux et des éboulis (rochers de l’Aigle, le Fageas…) complètent ce paysage d’altitude.

La délimitation du site est claire : elle est basée sur des critères liés à la végétation. La limite retenue englobe l’ensemble des espaces les plus ouverts du massif du Liron, de la serre de Borgne et de Lacam, colonisés par les landes et les pelouses.

Richesse patrimoniale :

Cet espace sommital rupestre accueille deux espèces rares, protégées en France et dans la Communauté Européenne, et inscrites sur le livre rouge des espèces menacées de France : – le Hibou Grand-duc Pie-grièche écorcheur– la Pie-grièche écorcheur.

ainsi que d’autres espèces protégées intéressantes : le Faucon d’Elénore : de passage sur le site – le Merle de roche.

Aster alpinusLa flore comprend une plante d’altitude qui se trouve ici en limite de son aire de répartition : Aster alpinus.

Outre la présence d’espèces peu communes et protégées, cette zone offre un intérêt écologique.

Ce biotope est favorable à la nidification d’oiseaux caractéristiques des milieux ouverts : Traquets , Fauvettes.

Par ailleurs, ce type d’habitat naturel représente une richesse patrimoniale ; il est mentionné dans une directive CEE relative aux habitats de la faune et de la flore sauvages comme étant un milieu en danger de disparition qui nécessite une conservation.

Bibliographie – Source BOUSQUET G. – C.O.GARD – Communication orale. WIENIN M. – Société de Protection de la Nature, section d’Alès – Communication orale. Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux et de l’Environnement (IARE montpellier)

266 habitants
Mairie" MAIRIE : Le Portal 30460 SOUDORGUES – Tél : 04 66 85 21 12
icon-car.pngFullscreen-LogoQR-code-logo
Soudorgues

chargement de la carte - veuillez patienter...

Soudorgues 44.063588, 3.829360
« Sénéchas, et son plan d’eau | Sumène, et la montagne de la Fage »
Sponsors :