Le vendredi 23 août 2019 . Bienvenue à Nîmes, dans le Gard

Nemausus.com

Nîmes. Le Gard. Où sortir ? Que voir, que faire ?

Sponsors :

Valliguières, un environnement boisé🖍

Sur Facebook
Loading😍 Cet article dans votre bloc-notes

Ancienne dépendance de la baronnie de Rochefort.

Le château et la tour sont cités en 1295.

L’origine du nom de Valliguières est Valle aqua, c’est à dire vallée des eaux. La commune est alimentée en eau par  » La Grand Font  » qui, aujourd’hui encore, irrigue des jardins individuels datant du XII ème siècle, par des canaux dont une partie circule à plus d’un mètre de hauteur dans une gouttière probablement construite avec des pierres de la voie romaine toute proche.

À VOIR, À VISITER…

Vestiges préhistoriques : Oppidum du plateau de St-Pierre.

Ancien château tour d’angle circulaire antérieure, avec horloge et campanile, passage couvert (IMH). Le château fortifié : jusqu’au IXème siècle environ, le village se trouve aux alentours de l’ancien cimetière (à côté de l’actuelle église). Il porte le nom  » Les essarts « . Puis, entre le IXème et le XIIème il est construit sur les hauteurs, et devient  » Valliguières  » (Valle Aqua = vallée des eaux).

 En dehors du village, un chemin de croix dans la garrigue mène à la chapelle saint Pierre.  Cette chapelle date de l’époque de Charlemagne.  Le chemin de croix date du 19e siècle. Cette chapelle domine le village entouré de garrigues).

La chapelle Saint Pierre a été construite sur le site d’un oppidum romain dont les vestiges sont encore visibles. Suite à une épidémie de peste en 1640, la chapelle est devenue l’objet d’un triple pèlerinage annuel. Cette tradition a perduré jusqu’aux années 60, puis s’est éteinte. Heureusement, depuis quelques années, le pèlerinage du lundi de Pâques fait à nouveau parti des rendez-vous important de la vie du village.

L’étang est une oasis au milieu de la garrigue et des vignes, un lieu privilégié pour de nombreuses espèces végétales et animales. Les amphibiens dont le triton crêté (qui fait l’objet d’une étude par le conservatoire des Espaces naturels du Languedoc Roussillon) sont l’un des éléments majeurs de la richesse écologique du site.

ZNIEFFZone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) MASSIF BOISÉ DE VALLIGUIÈRES : 17 000 Ha Des coupes et des reboisements ont été réalisés. De nombreuses pistes et chemins desservent des parcelles forestières.

Des routes (N86, D101, D504, D4…) permettent l’accès à un habitat dispersé. L’autoroute A9 traverse le sud-est du plateau. Au fond des vallons, des cultures isolées sont implantées sur des sols plus riches et plus profonds.  Ce grand plateau calcaire est situé au nord de Remoulins et à l’est d’UZÈS dans la partie orientale du département. La végétation est dominée par de vastes et beaux taillis de Chêne vert . Le Chêne pubescent se rencontre dans les bas-fonds des cuvettes et dépressions ou sur les pentes exposées au nord.

Cette grande étendue est entrecoupée de nombreuses combes escarpées (Tanargues, la Grand-Combe, Castellas, Escure…) qui portent une végétation plus basse. Au fond de ces vallons s’écoulent des ruisseaux temporaires. La délimitation du site est claire. Les limites retenues englobent cet ensemble de boisements nettement identifiés et bordés par les cultures et par les zones artificialisées (habitats, carrières, reboisements, aire d’autoroute…). L’enclave cultivée de Valliguières a été exclue du site.

Richesse patrimoniale :

Les espaces boisés et parfois rupestres accueillent des oiseaux, protégés en France et dans la Communauté Européenne et inscrits sur le livre rouge des espèces menacées de France : le Hibou grand -duc – le Circaète Jean-le-Blanc dans les forêts – le Busard cendré dans les espaces plus ouverts.

Hibou grand -ducCircaète Jean-le-Blanc

Par ailleurs, la garrigue abrite le Traquet oreillard : oiseau cantonné aux régions méditerranéennes et qui migre l’hiver en Afrique.

Triton crétéLa mare de Valliguières abrite également de nombreux amphibiens et reptiles rares, protégés en France et dans la Communauté Européenne et inscrits sur le livre rouge des espèces menacées de France : le Triton crêté , espèce rare qui est ici très excentrée par rapport à sa répartition – le Pélobate cultripède – le Crapeau des joncs – le Lézard ocellé ; ainsi que d’autres amphibiens protégés seulement sur le plan national et inscrits sur le livre rouge des espèces menacées de France :

Pelodyte ponctuéle Pélodyte ponctué

– le Triton palmé et une espèce protégée en France et en Europe mais non inscrite sur le livre rouge :

– la Rainette méditerranéenne.

Outre la présence d’espèces rares et protégées, ce site offre un intérêt écologique et paléontologique. Ce vaste espace boisé encore peu artificialisé comporte des arbres de belle taille.

Les escarpements rocheux nombreux et inaccessibles sont favorables à la nidification de l’avifaune rupestre. Signalons également l’intérêt écologique de ce boisement en région méditerranéenne. Les boisements, notamment lorsque les pentes sont fortes, participent à la protection des sols ainsi qu’à la régulation hydraulique. Enfin, ce massif est une zone de refuge et d’accueil pour de nombreuses espèces animales et végétales spécifiques des milieux forestiers méditerranéens. Par ailleurs, on retrouve des restes d’animaux fossiles de l’ère tertiaire (oligocène) dans les anciennes mines de phosphate. Bibliographie – Source ANOTTA J.P. – C.O.GARD – Communication orale. ARNASSANT S. – Association pour la Connaissance et la Conservation des Milieux Naturels. Communication orale. JEANTET – Musée d’Histoire Naturelle de Nîmes – Communication orale. LEBRAU C.,GILBERT O. – La Cistude – Communication orale. Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux et de l’Environnement (IARE montpellier)

COMMUNES CONCERNÉES PAR CETTE UNITÉ DE PAYSAGE :

Aigaliers Argilliers Belvezet Bouquet Castillon-du-Gard Cavillargues Connaux Domazan Estézargues Flaux Fontarèches Fournès Gaujac La Bastide-d’Engras La Bruguière La Capelle-et-Masmolène Le Pin Lirac Montaren-et-Saint-Mediers Pougnadoresse Pouzilhac Rochefort-du-Gard St-Hilaire-d’Ozilhan St-Hippolyte-de-Montaigu St-Laurent-des-Arbres St-Laurent-la-Vernède St-Marcel-de-Careiret St-Maximin St-Paul-les-Fonts St-Pons-la-Calm St-Quentin-la-Poterie St-Siffret St-Victor-des-Oules St-Victor-la-Coste Serviers-et-Labaume Seynes Tavel Uzès Vallabrix Vallérargues Valliguières Vers-Pont-du-Gard

448 habitants
Mairie" MAIRIE : place de la Mairie 30210 VALLIGUIERES – Tél : 04 66 37 18 64
icon-car.pngFullscreen-LogoQR-code-logo
Valliguières

chargement de la carte - veuillez patienter...

Valliguières 44.006745, 4.578701
« Vallérargues, le plan d’eau du Mas Cabanne | Baron, la révolte des Tuchins. Euzet »
Sponsors :