• Sponsors :

Vissec, les gorges de la Vis

Publié, le :

Viguerie du Vigan, diocèse de Nîmes

, archiprêtré du Vigan avant 1750. Paroisse du doyenné d’Alzon en 1820.

Grottes des Fades : ossements humains et animaux. Menhir du Tibelet.

Hameaux de La Baute, le Village, La Masque, les Palliés.

Ce beau village, situé dans les Gorges de la Vis, en amont du Cirque de Navacelles, tire son originalité de sa rivière, la Vis, qui ne coule que lors de fortes pluies. Elle s’infiltre à Alzon pour ressortir en aval de Vissec, à la source de la Foux ; les moulins situés à cette résurgence sont un lieu de promenade bien connu ; ils abritent une exposition permanente qui retrace des siècles de civilisation caussenarde et donnent une information complète sur la Commune.

Un sentier botanique permet de découvrir la flore caussenarde tout en parcourant le très beau sentier des Gorges de la Vis jusqu’aux Moulins de la Foux. Elle s’infiltre à ALZON pour ressortir en aval de VISSEC, à la résurgence de la Foux.

À VOIR, À FAIRE…

Les moulins situés près de celle-ci sont un lieu de promenade agréable. Réhabilités par la commune de Vissec ( Leur activité cessa en 1907, une inondation ayant ravagé les installations).

Ils abritent une exposition permanente qui retrace des siècles de civilisation caussenarde et donne une information complète sur la commune et la rivière.

Anciens moulins d’origine 12ème sur la Vis, restaurés.

L’Eglise primitive de Vissec, mentionnée en 1084, fut détruite en 1628, lorsque les troupes protestantes du Duc de Rohan rasent le château et les fortifications du village.  L’Eglise actuelle fut construite à la fin du 17ème siècle. Au fil des ans et suivant les conditions économiques et l’évolution démographique de la paroisse, des travaux, modifications ou réparations y furent apportées.

Le château (I.M.H) de Vissec, bâtiment féodal, fut détruit par Rohan en 1629, reconstruit au XVIIème. Les travaux concernent une demeure seigneuriale à caractère historique qui a l’avantage de constituer, par ses dispositions intérieures, ses ménagements et son mobilier (portes palières et séparatives, escalier d’honneur, plafonds à la française, cheminées en stuc, peintures murales à panneaux décoratifs, passages dérobés, écrits énigmatiques, etc…). (Ne se visite pas)

Ruines de l’ancien château féodal et des remparts ; réaménagé au 17ème, en cours de restauration : escalier d’honneur, plafonds à la française, peintures murales 17ème.

EN SAVOIR PLUS SUR L’HISTOIRE DU CHÂTEAU en particulier et de Vissec, plus généralement : Site web

ZNIEFF Baignades : HÉRAULT – DOURBIE – TRÉVEZEL


RandonnéesCIRCUIT DE RANDONNÉE PÉDESTRE « SENTIER ENTRE VIS ET VIRENQUE » : Départ Parking Village – Longueur : 10,5 km

ZNIEFFZone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) GORGES DE LA VIRENQUE ET DE LA VIS EN AMONT DE VISSEC : 552 Ha Seule la vallée de la Vis est parcourue par une route en bordure de la rivière et présente quelques habitations isolées. Dans la vallée de la Virenque, une source a été captée. Cette zone est située dans la partie amont des gorges de la Vis entre les causses du Larzac, de Blandas et de Campestre-et-Luc. Elle se compose de deux rivières confluentes, au cours intermittant, qui ont creusé dans les plateaux calcaires des causses deux canyons remarquables. Ces deux canyons sont semblables par leur dimension : 750 m de large par la Vis et 500 m pour la Virenque ; leur profondeur, de 200 m vers le point de confluence s’amenuise en amont. Les versants des gorges sont constitués par une assise de falaises calcaires discontinues pouvant atteindre 30 m de haut en bordure du plateau, puis d’une pente très forte (60 %) présentant souvent des escarpements rocheux. Les eaux souterraines de ces deux cours d’eau réapparaissent en aval de Vissec, au niveau de la résurgence des sources de la Foux. La végétation des versants est constituée de futaies irrégulières et de taillis de Chêne pubescent, de lande à Buis et à Amélanchier et de pelouse à Brachypode. La délimitation de la zone est basée sur des critères géomorphologiques et englobe l’ensemble des escarpements rocheux intéressants. La limite suit généralement le rebord des plateaux de part et d’autre des vallées, elle englobe aussi la zone du Tibelet, au nord de Vissec, qui présente une ligne de corniches remarquables. Au sud, le cours de la Virenque constitue la limite. Richesse patrimoniale : Cette zone abrite un des 3 couples d’Aigle royal des gorges de la Vis et de la Virenque, espèce rare qui compte 250 couples en France et 15 couples au sud du Massif-Central. Elle abrite aussi un couple de Hibou grand-duc, ainsi que les espèces habituelles des escarpements calcaires telles que le Faucon crécerelle, le Martinet alpin et l’Hirondelle de rocher. Les pelouses sont ici particulièrement riches sur le plan entomologique, et abritent deux lépidoptères rares : l’Apollon : espèce protégée – la Diane. L’intérêt de cette zone est d’abord d’ordre paysager. Le site de confluence des deux canyons constitue un ensemble paysager remarquable et original, et les gorges de la Virenque, vierges de toute voie de communication, ont gardé un caractère particulièrement sauvage. L‘absence de cours d’eau permanent, à l’origine du toponyme de Vissec, apporte aussi une certaine originalité à ce site.  Enfin, les escarpements rocheux sont des zones d’accueil, d’abri et de nidification pour une avifaune spécifique donc à aire très localisée. Bibliographie – Source AVEN – G.R.I.V.E – Valorisation des potentialités floristiques et faunistiques et protection du patrimoine naturel de la région de Navacelles. CAUE.


ZNIEFFZone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) GORGES DE LA VIS DE VISSEC À NAVACELLES : 455 Ha Ce secteur de vallée est parcouru par la route d’accès à Navacelles, qui descend en lacet du causse de Blandas.

Sur le cours de la rivière, se situent une station de pompage et un barrage d’alimentation de la centrale hydroélectrique de MADIÈRES.

Cette zone constitue aussi un lieu réputé de pêche à la truite. Cette zone se situe dans la vallée de la Vis entre les causses de Blandas et du Larzac, à l’ouest du cirque de Navacelles. La largeur de la vallée est d’un kilomètre sur une longueur de 3,5 km. Sa profondeur varie de 300 à 350 m.

Espacées de 100 m, les falaises inférieures de nature dolomique constituent un véritable canyon emboité, dans lequel la rivière développe de remarquables méandres. C’est au coeur de ce canyon que la Vis réapparait à la résurgence de la Foux après un long parcours souterrain. La végétation des versants est de type caussenard avec surtout des pelouses et des landes à Buis et Amelanchier et quelques reboisements en Pin noir et en Cèdre. Une ripisylve de peupliers , saules et aulnes est présente en bordure de la rivière en aval de la source de la Foux. La délimitation de la zone est basée sur des critères géomorphologiques et topographiques (cassure nette entre le rebord des causses et les gorges, matérialisée par un alignement de falaises).

Les limites amont et aval se situent à hauteur des villages de Vissec et de Navacelles.

Richesse patrimoniale :

 Paeonia officinalisCette zone abrite trois espèces rares : Paeonia officinalis (pivoine) : espèce protégée – Allium flavum : espèce menacée en Languedoc où elle est à protéger – Asplenium fontanum : endémique des sources de la Foux possédant seulement une station dans l’Hérault et le Gard.

Cette zone présente un intérêt paysager et géomorphologique de tout premier ordre. Il s’agit d’un très bel exemple de canyon emboité servant de cadre à une résurgence au débit puissant, dans un paysage ouvert.

Par ailleurs, les escarpements rocheux sont d’une manière générale, outre la présence d’espèces rares, des zones d’accueil et de refuge pour de nombreuses espèces animales et végétales spécifiques donc à aire localisée.

 Bibliographie – Source AVEN – G.R.I.V.E. – Valorisation des potentialité ;s floristiques et faunistiques et protection du patrimoine naturel de la région de Navacelles. CAUE. GUILAUSSON J.Y. – AVEN. Communication orale.

ZNIEFFZone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) GORGES DE LA VIS DE NAVACELLES AU CIRQUE DE SAN PEYLE : 640 Ha SITE CLASSÉ. Les seules marques d’artificialisation sont un canal alimentant la centrale hydroélectrique de Madières dans la partie inférieure du versant en rive droite, une piste longeant ce canal et une ligne électrique reliant Madières à Saint-Maurice-de-Navacelles. Les activités humaines pratiquées ici sont, la pêche, la chasse et la randonnée sur le GR 7. Cette zone est située en aval du cirque de Navacelles, entre le causse de Blandas et le Larzac. La vallée de la Vis est orientée sur cette portion de son cours, selon un axe nord-sud depuis le  cirque de Navacelles jusqu’à celui de San Peyle. Sa largeur entre le rebord des deux plateaux varie de 1 km à 1,5 km, sur une longueur de 5 km. Sa profondeur est en moyenne de 350 m. Les versants des gorges sont constitués par une assise de falaise calcaire supérieure atteignant 80 m d’aplomb, puis de pente très forte (60 %) couverte d’éboulis, enfin d’une assise de falaise inférieure de 20 à 50 m d’aplomb, de nature dolomitique dans lesquelles la Vis a creusé un parcours sinueux constitué par 16 méandres remarquables. La végétation est de type méditerranéen sur les versants des méandres bien exposés avec une garrigue à Chêne vert ; dans les secteurs exposés au nord, l’Amélanchier, bien adapté aux éboulis, est l’espèce dominante.En bordure de la rivière, la ripisylve est réduite à quelques bouquets de saules.

La délimitation du site est aisée car elle est basée sur des critères forts à la fois géomorphologiques et topographiques. Il s’agit, en effet, partout de la cassure nette entre le plateau et les gorges ; limite matérialisée par une ligne de falaises.

Richesse patrimoniale :

1 – Floristique :

Arabis vernaLes escarpements rocheux, notamment ceux situés en versant nord, abritent une flore rare en milieu méditerranéen. On note la présence de : – Arabis verna – Pinguicuila longifolia subsp. caussensis

2 – Faunistique :

Cette zone remarquablement préservée constitue le site de nidification de l’un des 3 couples d’Aigle royal de la vallée de la Vis, espèce rare, comptant 250 couples en France. Elle abrite aussi :

Crave à bec rouge une petite colonie de Crave à bec rouge : petit corbeau en régression en France où il ne subsiste que dans les Pyrénées, les Alpes méridionales, les Causses et la Bretagne – deux couples de Grand Corbeau : espèce protégée, localisée dans les milieux rupestres – un couple de Hibou grand-duc – plusieurs couples de Faucon crécerelle , de Martinet alpin , d’Hirondelle de rocher et de Merle bleu.

Cette zone constitue avec l’ensemble des gorges de la Vis, un joyau sur le plan esthétique et paysager.

Elle constitue un canyon remarquable avec ses corniches importantes et ses méandres successifs en fond de vallée. L’absence de voie de communication sur les 5 km de vallée et d’aménagement important, donne à cet ensemble un aspect particulièrement sauvage. Enfin, il présente un intérêt faunistique de tout premier ordre car il abrite une faune rupestre rare et diversifiée (Aigle royal, Crave). Bibliographie – Source AVEN – G.R.I.V.E. – Valorisation des potentialités floristiques et faunistiques et protection du patrimoine naturel de la région de Navacelles. CAUE. BERNARD Ch. – Botaniste. Communication orale.

office de tourismeL’OFFICE DE TOURISME PAYS VIGANAIS : Maison de Pays Place du Marché – BP 21001 30123 LE VIGAN CEDEX 00 33 (0)4 67 81 01 72 / Fax : 00 33 (0)4 67 81 86 79

Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 18h, le samedi de 8h30 à 13h. * En saison du lundi au samedi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 19h, le dimanche et jours fériés de 10h à 13h.

LES COMMUNES DU PAYS VIGANAIS :

Alzon  |   Arphy  |   Arre  |   Arrigas  |   Aulas  |   Aumessas  |   Avèze  |   Bez et Esparon  |   Blandas  |   Bréau-et-Salagosse   |   Campestre et Luc   |   Le Vigan  |   Mandagout  |   Mars  |   Molières- Cavaillac  |   Montdardier  |   Pommiers  |   Rogues  |   Roquedur  |   St Bresson  |   St Laurent Le Minier  |   Vissec

48 habitants
Mairie" MAIRIE : 30770 VISSEC Tél : 04 67 81 50 58
icon-car.pngFullscreen-LogoQR-code-logo
Vissec

chargement de la carte - veuillez patienter...

Vissec 43.899744, 3.458948
FavoriteLoadingCet article dans votre bloc-notes (4 apparaîtront sous le calendrier)
Lien pour marque-pages : Permaliens.
Sponsors :
avatar